Savant ou scientifique ?

Publié le par Yves-André Samère

Le langage courant donne fréquemment un indice de notre propre stupidité. Ainsi de la confusion des mots. La vérité est précisée sur cette page. Mais enfin, depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours trouvé bizarre qu’un scientifique se désigne lui-même comme un « savant ».

D’abord, c’est très prétentieux, et connaître à fond tel ou tel domaine du savoir devrait plutôt vous rendre modeste, eu égard à tout ce que vous ignorez en dehors de cela. Ensuite, un savant, si on en croit l’étymologie, est quelqu’un qui sait. Or, quel rapport avec un scientifique ? Le vrai scientfique, ce n’est pas un individu qui sait tout, c’est un homme qui cherche – et parfois, qui trouve. De Gaulle, qui n’avait pas que des défauts, mais aussi un peu d’esprit, mérite de rester dans l’Histoire, non pas à cause de ses ratages politiques ou de ses impostures, mais pour cette simple exclamation : « Des chercheurs, on en trouve, mais des trouveurs, on en cherche ».

Et donc, le premier scientifique qui se qualifiera lui-même de « savant », vous êtes fondé à le considérer come un sombre idiot.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
L'ineffable Xavière avait en son temps convoqué "les érudits" pour la réalisation de je ne sais quel rapport justifiant la rémunération de son travail à la mairie de Paris. Là, c'est quand même la grande classe!
Répondre
Y
On s’en souvient, l’affaire avait fait rigoler pendant des mois. Son rapport était truffé de fautes d’orthographe, et elle avait tout piqué ailleurs.