Caser des EU

Publié le par Yves-André Samère

Je crois dur comme fer que les gens qui parlent dans le poste sont recrutés sur deux critères : leur ignorance absolue dans tous les domaines, et leur incapacité à prononcer les sons les plus usuels de leur langue maternelle.

Vous les avez entendus, dire que telle compétition sportive s’est terminée par un matcheu nul, ou qu’il y aura demain de la pluie dans l’esteu de la France ? En compensation, sans doute, le déjeuner, chez eux, devient un déj’ner, ce qui a l’avantage de leur faire gagner une syllabe. Pas de petites économies, dans ce cas précis.

C’est pourquoi je propose un transfert : tous les EU qui manquent d’un côté, on pourrait aller les chercher dans la phrase voisine. Et chacun serait satisfait.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

C
Y a pas que les journalistes, y a aussi ceux reçus par les journalistes comme ce futur "républicain,ex UMP du nom deThierry Solère, invité de Léa Salamé ce mardi qui m'a exaspéré avec des
,"Quan on a.. Quan y faut...Tout ça sans "-d ",plus de liaisons ! C'est moche , non ?
- .
Répondre
C
Y a pas que les journalistes, y a aussi ceux reçus par les journalistes comme ce futur "républicain,ex UMP du nom deThierry Solère, invité de Léa Salamé ce mardi qui m'a exaspéré avec des
,"Quan on a.. Quan y faut...Tout ça sans "-d ",plus de liaisons ! C'est moche , non ?
- .
Répondre
C
Y a pas que les journalistes, y a aussi ceux reçus par les journalistes comme ce futur "républicain,ex UMP du nom deThierry Solère, invité de Léa Salamé ce mardi qui m'a exaspéré avec des
,"Quan on a.. Quan y faut...Tout ça sans "-d ",plus de liaisons ! C'est moche , non ?
- .
Répondre
C
Y a pas que les journalistes, y a aussi ceux reçus par les journalistes comme ce futur "républicain,ex UMP du nom deThierry Solère, invité de Léa Salamé ce mardi qui m'a exaspéré avec des
,"Quan on a.. Quan y faut...Tout ça sans "-d ",plus de liaisons ! C'est moche , non ?
- .
Répondre
Y
Il ne faut pas lui en vouloir, ce n’est qu’un homme politique. Autant dire rien.
J
C'est un peu comme lorsque ces satanés bordelais riaient de moi disant "Vinte" pour vingt, mais prononçaient sans vergogne "moinsse" pour moins.
Répondre
Y
Dieu ! Avec toutes ces qualités, que je regrette de ne pas être bordelais.
D
Môssieur, les bordelais ne boivent pas trop : ils boivent de la qua-li-té. Nuance.
Ils disent aussi : sollan-nel, au lieu de solanel. Et prononcent les "y" en "yeu". Et "chocolatine" au lieu de "pain au chocolat", une "poche" au lieu d'un "sac". La liste est longue.
Quant à ne pas être comme les autres...
Y
Tiens, les Bordelais sont de « satanés Bordelais », à présent ? Je vais te dénoncer à mon ami Juppé. Cela dit, les gens du Midi ne sont pas comme les autres. Et ils boivent trop, à Bordeaux.