Panthéon contre Tour Eiffel

Publié le par Yves-André Samère

Aujourd’hui, on panthéonise quatre Français méritants du passé, deux hommes et deux femmes. Ainsi, Hollande pourra se vanter d’avoir fait quatre fois mieux que Mitterrand, et je crains qu’il ne trouve pas d’autre occasion. Rappelons que Mitterrand y avait fait entrer Dalida...

Le plus marrant est que, sur ces quatre cercueils, deux sont absolument vides, ceux des deux femmes. Ils ne contiennent que de la terre, puisque leurs familles ont refusé qu’on ailler déterrer des mortes qui reposaient en paix dans leur cimetière. Je trouve ça désopilant, mais c’est personnel. En langage courant, un monument édifié au-dessus d’une tombe vide, ça s’appelle un cénotaphe, et j’ai dû mentionner une ou deux fois que la double tombe de Molière et de La Fontaine, au Père-Lachaise, est dans ce cas : Molière avait été inhumé au cimetière Saint-Joseph, qui n’existe plus. Allez voir ICI.

À propos, un détail sur le Panthéon : il pèse quinze mille tonnes, alors que la Tour Eiffel n’en pèse que 7800 ! Même pas la moitié. Pourtant, on la voit de plus loin. J’ai un ami qui adore la Tour Eiffel. Je ne suis pas certain qu’il aime autant le Panthéon. Il faut dire que l’endroit est très mal fréquenté : au numéro 1 de la place du Panthéon habite Jean Tiberi (et Fabius au 15. Il n’a pas pensé à déménager ?).

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :