Kamikaze

Publié le par Yves-André Samère

Si vous me lisez de temps en temps – et comme vous avez raison ! –, vous avez dû remarquer que je manque rarement une occasion de me gausser des ignares qui massacrent le mot japonais kamikaze. À vrai dire, je ne connais que TROIS francophones qui le prononcent correctement : Frédéric Charles, journaliste suisse et correspondant à Tôkyô de Radio France et de la Radio Suisse Romande ; mon amie Aurore ; et, last but not least, votre serviteur, toujours très humble. Les autres veaux de Français pensent que leur E muet est universel, et que donc on dit « kamikaz ». Dans tous les autres pays, on emploie la bonne prononciation.

(Ben oui, c’est De Gaulle qui a dit « Les Français sont des veaux ». Et qui suis-je pour contredire un si grand homme ? Lui qui a inventé le référendum dit « deux questions une seule réponse » et l’expression devenue célèbre « Françaises, Français », par quoi il commençait tous ses sketches radio-télévisés)

Donc, le E muet n’existe dans aucune des langues que je connais. Pas en italien, pas en espagnol (là, il se dit é), pas en allemand ni en danois ni en suédois (il se dit eu comme dans « un peu »), pas en russe ni en arabe où, me semble-t-il, il brille par son absence, pas en anglais où il a plusieurs prononciations exotiques, le i compris, et pour le latin, bien malin qui le dira, vu que personne n’a jamais entendu un Romain parler dans cette langue. Je rigole, c’était sans doute é.

De ces réflexions, je tire une conclusion de pur bon sens : puisque, en français, le E ne se prononce pas, je suggère de ne jamais l’écrire. On pourrait, pour éviter des confusions (excellent ou excellente ?), le remplacer par une apostrophe. Je préviens l’Académie française, les chers immortels vont bondir de joie et sur l’occasion.

(Cette dernière expression, chers amis, c’est ce qu’on appelle un zeugma)

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

C
Donc vous prononcez "kamikazé"? Je suis pourtant certain que le "z" en japonais se prononce "dz". Ainsi il vaudrait mieux dire "kamikadzé" si vous tenez vraiment à respecter la véritable prononciation de ce mot.
Répondre
Y
C’est votre problème. Vous ne pouvez témoigner que de ce que vous croyez entendre. Demandez à une autre personne qui n’a pas d’opinion préalable. Il est connu que le japonais est la langue la plus facile à prononcer, sans diphtongues, sans accent tonique bizarrement placé, sans aucune de ces singularités qui pullulent en anglais, en russe, en arabe, en néerlandais, en chinois, en vietnamien, etc.
De mon côté, j’ai cité deux livres écrits par des Japonais (sans compter ceux que j’ai feuilletés au hasard de mes balades dans les librairies), la réponse faite par deux interlocuteurs du Centre Culturel japonais à Paris, et le témoignage de Frédéric Charles, journaliste suisse en poste à Tokyo depuis des dizaines d’années, et qui parle parfaitement la langue. Sans compter le dialogue des documentaires vus au cinéma ou à la télévision, et le film « Parole de kamikaze », sorti le 3 juin à Paris. Unanimité : le Z est bien un Z pur, sans aucune fantaisie. Le seul flou artistique porte sur le L et le R, qui se confondent. Téléphonez à l’ambassade du Japon, ils sont très aimables et vous renseigneront.
C
Après avoir lu votre réponse, je me suis dit que je devais avoir tort... Mais rien à y faire, j'ai beau réécouter moult fois la prononciation japonaise, je n'arrive pas à entendre autre chose que "dzé". De même pour le "dzutto". La façon dont le début du "z" est accentuée n'est pour moi pas du tout pareille qu'en français... Et pourtant je ne suis pas adepte de l'esprit de contradiction. Je suis désolé de me montrer aussi têtu, aussi proposé-je d'en rester là ?
Y
Problème d’audition ? Nulle part je n’entends ce DZ. Ni dans la chanson, ni dans Google translate. Partout, c’est Z tout court, ce que confirme l’index de la première publication de « L’enfant d’Hiroshima », de Isoko et Ichirô Hatano, ainsi que « Le japonais pour les nuls », de Vincent Grépinet et Eriko Sato (un Japonais, donc), qui indiquent, pages 13 et 14, que le Z ne se prononce pas différemment du Z français, et donnent même la prononciation de « kamikaze » à la page 17 – exactement celle que j’ai donnée. En dernier recours, un simple coup de téléphone à l’ambassade du Japon, ce que j’ai fait, confirme aussi ce que j’ai écrit. Et que, par conséquent, je maintiens intégralement.
C
https://translate.google.fr/#en/ja/kamikaze

J'entends bien "kamikadzé".
Et en vérité, je n'avais pas du tout pensé à Godzilla. Je fondais cette affirmation sur mon écoute d'animés japonais en version originale, comme les films de Miyazaki, et de chansons japonaises. Lorsque les sous-titres en romaji indiquent un "z", il se prononce systématiquement "dz".

Par exemple, écoutez dans cette vidéo la chanteuse prononcer le mot "zutto".
https://www.youtube.com/watch?v=n9FeffhpF5w
Y
Je vois d’où vient votre information, mais... elle est fausse ! Vous avez dû vous baser sur la prononciation française de « Godzilla » ! Or, au Japon, on écrit GOJIRA, et c’est le J qui se prononce « dj ».
Bref, ce n’est pas moi qui prononce « kamikazé », mais les Japonais eux-mêmes, et les habitants de la plupart des autres pays sauf la France. Vous pouvez éventuellement vérifier mes dires, soit en allant sur Google Traduction (https://translate.google.com/#ja/fr/kamikaze), qui a un module d’écoute, soit en téléphonant à l’Ambassade du Japon, au 01 48 88 62 00. Vous pensez bien que j’ai fait tout ça avant d’écrire mon article !