« De concert » ou « de conserve » ?

Publié le par Yves-André Samère

Ce matin sur France Info, dans l’émission de Jean-François Achilli, on a pu entendre Nathalie Kosciusko-Morizet, s’exprimant sur la Grèce, dire que « La solidarité, ça marche de conserve avec la solidarité, etc. ».

Cette dame, qui est une grande bourgeoise (petite-fille d’ambassadeur), a fait des études, puisqu’elle est diplômée de Polytechnique. Mais il faut croire qu’à Polytechnique, on n’apprend pas la langue française. NKM confond par conséquent deux expressions qui se ressemblent, de concert et de conserve. Notez qu’elle n’est pas la seule. Il faudrait peut-être aussi des correcteurs à l’oral. On imagine des robots intervenant en direct à la radio et à la télévision, afin de rectifier les bourdes des gens qui causent dans le micro. Google devrait y penser...

La première des deux expressions dont je parle ici, de concert, vient de la musique, on s’en doute. Elle est proche du verbe se concerter ou du nom concertation, et rappelle que, pour que des musiciens d’orchestre jouent correctement, ils doivent le faire ensemble ! Et c’est cette expression que la chère Nathalie aurait dû employer.

La seconde, de conserve, vient de la marine. Pas parce qu’on s’y nourrit de conserves, mais parce que, pour que les bateaux se conservent en bon état, ils doivent prendre garde à ne pas se heurter. Et donc, « naviguer de conserve », cela signifiait naviguer côte à côte mais en gardant une distance prudente. Seuls les navires peuvent aller de conserve.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

G
Effectivement, le dernier voyage de Nelson ne s'est pas fait "de conserve", mais "en conserve" (Dans un tonneau de rhum).
Répondre
Y
Je ne savais pas. Intéressant.
G
"De conserve" , pour le retour du corps de l' amiral Nelson en Angleterre, ça va aussi?
Répondre
Y
Je suppose, s’il est revenu sur PLUSIEURS bateaux !
D
De "conserve" était aussi pour préserver la flotte de bateaux des pirates. Toujours cette notion de sécurité.
Répondre
M
"De conserve" est une jolie expression, qui me fait immanquablement penser au "Secret de la Licorne" :
de mémoire, "Trois Licornes voguant de conserve au soleil de midi...".
Répondre
Y
Je connais. J’ai tout appris en lisant « Tintin ». Davantage qu’en lisant Sartre ou BHL.