« Ainsi soient-ils », la fin

Publié le par Yves-André Samère

Hier soir sur Arte avait lieu la diffusion des deux derniers épisodes (7 et 8 de la troisième saison) de la série Ainsi soient-ils. Et on a beau être athée et se sentir constamment gêné par la croyance des personnages en ce mythe qu’ont été l’existence de Jésus et la fable de sa naissance dans une étable une nuit du 25 décembre (la Bible elle-même laisse entendre tout autre chose), il n’empêche que tout cela est à la fois très bien raconté, rigoureusement documenté – d’autant plus surprenant, miracle d’œcuménisme, que la moitié de l’équipe réalisatrice porte des noms juifs ! – et merveilleusement joué. Quel contraste avec la série phare de Canal Plus, Les revenants, qui a récolté un bide !

Arte s’est assuré l’exclusivité de la diffusion en France et en Allemagne, mais la série, détail qui chez nous n’a été donné nulle part, a été diffusée sur la Radio Télévision Suisse Un, du 29 août au 18 septembre 2015, vers 22h35, comme en témoigne le logo de cette chaîne sur les images que j’ai téléchargées ce matin. Donc bien avant Arte. Bisbilles entre chaînes nationales ? Non, on ne peut pas y croire !

Publié dans Télévision, Curiosités

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :