Haro sur le sucre !

Publié le par Yves-André Samère

La faiblesse d’un gouvernement se manifeste par le fait qu’il n’ose pas prendre de décisions qui déplairaient aux puissants. Voyez plutôt le comportement du nôtre à l’égard de l’industrie du sucre.

Il a été révélé par l’université de Boston que chaque année, 184 000 personnes meurent dans le monde, en raison de leur consommation de boissons sucrées. C’est la première fois qu’une telle étude est réalisée à l’échelle de la planète entière, donc elle devrait concerner tout le monde. Les chercheurs ont analysé soixante-deux enquêtes conduites entre 1980 et 2010 dans cinquante-et-un pays, portant sur les dossiers médicaux de plus de 610 000 patients. Leurs conclusions prouvent que les sodas, thés glacés, boissons énergisantes et autres saletés bourrées de sucre sont responsables de 133 000 décès liés au diabète, 45 000 aux maladies cardiovasculaires, et 6450 aux divers cancers.

Il est révélateur que ces ravages se produisent surtout dans les pays à revenus faibles ou moyens. Sans surprise, arrivent en tête du peloton les États-Unis et le Mexique, mais la France n’est pas épargnée. Nos ministres de la Santé pourraient prendre des mesures, par exemple en mettant des bâtons dans les roues au commerce des boissons sucrées, et à la publicité télévisée dont sont truffées les émissions pour les enfants.

Mais non, ça ferait de la peine aux lobbys du sucre, lesquels n’auraient aucun mal à lancer des campagnes sur les thèmes que vous imaginez. Le libéralisme économique, c’est sacré.

Publié dans Santé

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Julien 31/10/2015 19:09

Tu auras la référence ou la source de cette étude ?

Yves-André Samère 31/10/2015 20:33

« Trait d’union », numéro 115 de ce mois. Magazine des adhérents de la Mutuelle générale de l'Éducation nationale. Dans les brèves de la page 9.

DOMINIQUE 30/10/2015 10:04

Une jeune femme m'a dit un jour qu'en stage en Angleterre, tous ses collègues de stage étaient étonnés (et presque choqués) qu'elle ne boive que de l'eau "tu es sûre ? de l'eau ?". Sa mère l'avait élevée ainsi, pas de sodas à la maison, et ce depuis son plus jeune âge.
Ce n'est pas passé par mon neveu (1,5 litre de Coca par jour).

Yves-André Samère 30/10/2015 11:45

Moi aussi, je ne bois que de l’eau. La dernière fois que j’ai bu du vin, c’était il y a quatre ans, au cours d’un déjeuner chez Didier Porte. Ça ne me manque vraiment pas, en dépit du fait que je sais distinguer le bon vin du mauvais. Le Coca-Cola, non, aucune envie. Et je comprends mal que les Arabes accompagnent leur couscous avec du Fanta !