Le retour de Groland

Publié le par Yves-André Samère

Faute de publicité suffisante, vous avez peut-être raté, samedi sur Canal Plus, la reprise du magazine de Groland, mais je vous rappelle que les émissions en clair sont toujours visibles avec le logiciel Captvty. Lancez le logiciel, sélectionnez la chaîne, choisissez Made in Groland dans la liste déroulante en haut de la page, repérez la date du samedi 24 octobre 2015, et cliquez sur la mention Émission du 24/10. Les treize autres lignes désignent les rubriques séparées.

Le générique et le décor de l’émission n’ont pas été modifiés (manque d’argent ?), et Chiara De Daddy – la comédienne Camille Bardery –, la partenaire habituelle de Moustic, a disparu du couple de présentateurs. Mais ces mal élevés n’ont pas perdu la bonne habitude de se payer la tête du patron, et Bolloré, rebaptisé Le Colérique, en prend pour son grade. Il faut dire que ce serait difficile, pour lui, de censurer une émission dont les principaux auteurs, Gustave Kervern et Benoît Delépine, sont à présent des réalisateurs de cinéma célèbres, et qui font jouer des vedettes dans leurs films : Benoît Poolvoerde, Gérard Depardieu, Yolande Moreau, et même Michel Houellebecq, entre autres. Depardieu a d’ailleurs, une fois ou deux, paru dans un sketch de Groland, et, ce samedi-ci, l’invité vedette était José Bové dans le rôle d’un patron syndicaliste qui prône la mécanisation et les OGM. Vous pouvez le voir ICI, ou simplement télécharger sur Captvty le module Jean-Lelouis Meunion, patronsyndicaliste. Mais voir l’émission complète, qui ne dure que dix-huit minutes, c’est aussi bien.

Publié dans Télévision

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 27/10/2015 19:46

On a regardé Groland, bien sûr. Toujours aussi potaches et mal élevés ! Je m'attendais bien, ils ne pouvaient faire autrement, à une dégelée pour Bolloré. Et la pauvre Claire Chazal (enfin, avec ses indemnités de licenciement, elle n'est pas à la rue) s'en est pris aussi. Sans compter, ô joie, un petit tacle pour Ardisson. Revigorant.

Yves-André Samère 27/10/2015 19:51

Ce que préfère chez eux ? Leur impertinence. Indispensable !

Julien 27/10/2015 15:07

C'est quand même 95% du temps du déchet, ces sketchs. A mon humble avis et sur le peu que j'ai regardé. Autant dire que mes statistiques sont lacunaires et non représentatives. Mais il fallait que ce soit dit, ah !

Yves-André Samère 27/10/2015 15:43

Sur le peu que tu as regardé, comme tu dis. Mon avis est différent.