Sur un coin de table

Publié le par Yves-André Samère

Un peu horripilant, ce cliché journalistique : chaque fois qu’un texte ou un document a été rédigé rapidement, il se trouve un imbécile (ils ne manquent pas, dans la profession), pour dire qu’il a été « bricolé sur un coin de table ».

Vous avez déjà tenté d’écrire quelque chose sur un coin de table ? C’est parfaitement inconfortable, et on se sent alors comme la princesse du conte d’Andersen, qui avait mal dormi, parce que, sous l’empilement de vingt matelas que sa future belle-mère avait édifié, la mégère avait placé un petit pois.

On avait utilisé cette expression très originale quand Hollande et Valls avaient dessiné à l’Élysée la carte des futures régions du pays. C’est Christine Lagarde qui avait sorti cette vanne. À mon avis, ce n’est pas demain que Cri-Cri fera Bobino. Même pas le Café de la Gare. Elle est un peu comme ces Académiciens, dont les envieux prétendent qu’ils sont quarante et ont de l’esprit comme quatre.

Publié dans Humour

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

jrouj 28/11/2015 08:47

... pour en discuter il faudrait organiser une table ronde...

Yves-André Samère 29/11/2015 11:32

... Et trouver quelques dizaines de preux chevaliers pour les asseoir autour. Mais dans le personnel politique actuel, ce devrait être très facile !