Ordre des mots et ponctuation

Publié le par Yves-André Samère

Je ne me lasserai pas de le dire, pour travailler à France Inter, on doit remplir deux conditions : il faut éviter à tout prix de diffuser des nouvelles exactes, et il faut savoir s’exprimer de façon maladroite et incorrecte. À cet égard, Hélène Roussel, à qui on a confié le journal de sept heures et demie dans la Matinale, est parfaite.

Ainsi, ce matin, elle nous a révélé que Laurent Gbagbo, ancien président de Côte d’Ivoire et qui faisait pratiquer l’assassinat de ses opposants par son homme de main Charles Blé Goudé, un malfrat dont il avait fait un ministre – tout comme naguère Mitterrand avec Tapie –, sera « jugé pour crime contre l’humanité à La Haye ».

Ainsi tournée, cette phrase laisse entendre que Gbgbo commettait ses crimes à La Haye !

Il serait trop simple de dire qu’il sera « jugé à La Haye pour crime contre l’humanité » ! Eh oui, l’ordre des mots, cela compte aussi. Mais qui s’en soucie ?

Dans le même ordre d’idée, cet extrait du journal « Ouest France », cité par « Le Canard » d’hier : « La statue de l’Empereur a retrouvé la place qu’elle occupait depuis 1853 devant un public enthousiaste, à Cherbourg ». Patient, ce public enthousiaste !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :