Un Coréen chasse l’autre

Publié le par Yves-André Samère

Le numéro comique de la semaine a été brillamment interprété par Fleur Pellerin. Interpellée dans la cour de l’Élysée mercredi après le Conseil des ministres, elle s’entend demander si elle sera encore là le lendemain. Très sûre d’elle-même, elle répond que oui. Et, le lendemain, elle avait disparu de la liste des ministres. Il est vrai qu’à la Culture, elle faisait tache. Je suppose que, depuis, elle doit pleurer dans un coin. Envoyez-lui vos livres de Modiano, pour la consoler.

Mais la Corée du Sud n’a pas tout perdu, puisque un autre Coréen est entré au gouvernement, et c’est Placé qui a eu sa place. Hasard, elle et lui sont nés à Séoul. Pas plus capable qu’elle, mais avec des dents beaucoup plus longues, il a désiré ce poste de ministre pendant quatre ans. Hollande a de l’humour.

C’est beau, la persévérance.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

jrouj 20/02/2016 17:24

Véritable nom du ministre : Jean Vincent Enfin Placé

Yves-André Samère 22/02/2016 18:32

Je crois bien que je l’avais déjà faite, celle-là !

Pat 19/02/2016 19:05

Deux liens suffisent pour se faire une idée du personnage :
- http://www.leparisien.fr/politique/place-eelv-doit-regler-18-000-euros-de-pv-en-souffrance-18-12-2013-3420767.php
ainsi que son trou de mémoire de 75 000 euros :
- http://www.zap-tele.com/posts/jean-vincent-place-et-son-trou-de-memoire-de-75000eu

Yves-André Samère 22/02/2016 18:35

Oui, la chose est connue depuis assez longtemps. Ce triste pitre fait très bien dans le tableau.