25 années bissextiles ? Ou 24 ?

Publié le par Yves-André Samère

Récemment, j’ai parlé de « La Bougie du Sapeur », journal très périodique – puisqu’il ne paraît que les 29 février. Or, à la page 13 du dernier numéro, dans la longue interview de Poivre ex-PPD, je trouve une belle erreur, au début de l’article, en plein milieu de la présentation du personnage. On y lit en effet ceci : « Le 29 février est un jour qui, à tous points de vue, sort de l’ordinaire ; il est même exceptionnel, puisqu’il ne se reproduit que tous les 1500 jours environ (1460 exactement), soit 25 fois par siècle en tout et pour tout ».

Rien ne vous interpelle, comme on dit dans les journaux bien écrits ? Eh bien, voici.

L’affirmation ci-dessus est valable pour le vingtième siècle. En effet, ce siècle a commencé en 1901 et s’est terminé en 2000 inclus. Sachant que 2000 était bien une année bissextile, aucune erreur, le compte y est, on trouve en effet vingt-cinq années bissextiles dans ce siècle. Mais le siècle actuel, le vingt-et-unième ? Pas du tout ! Comme il prendra fin en 2100 et que cette année ne sera PAS bissextile (le nombre de siècles de l’année, 21, devrait être divisible par 4), il manquera une année bissextile, et le vingt-et unième siècle n’en comptera donc que vingt-quatre.

Comme quoi, même dans les bons journaux, on se fait prendre...

Publié dans Sciences

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 05/03/2016 18:33

Ils corrigeront dans le prochain numéro.

Yves-André Samère 05/03/2016 19:31

Sinon, je ne l’achète plus !