En baisse, « Le Canard »...

Publié le par Yves-André Samère

Il y a quelques jours, j’ai rapporté que l’expression demander à ce que était lourde, quoique pas franchement incorrecte. Or il s’avère qu’au « Canard enchaîné », on n’a pas ce souci, puisque, dans le numéro de la semaine dernière, en page 5, colonne 6, Jean-Michel Thénard l’a encore utilisée, pour parler d’un film, Merci patron !, qui se paie la tête de l’homme le plus riche de France, Bernard Arnault. Quand je dis que « Le Canard » est de plus en plus mal écrit, ce n’est pas une calomnie.

Et, dans l’article voisin, toujours à propos de ce film, c’est Sorj Chalandon, qui est pourtant le contraire d’un inculte, qui écrit que ce film est « un spectacle décapant, à la Michael Moore, avec l’humour en plus ». Ah bon, Michael Moore n’a pas d’humour, lui qui se paie la tronche de tous les salopards qu’il vise dans ses films ? Mal informé, Chalandon. Voyez plutôt les productions télévisées de Moore, par exemple celle où il envoie un proxénète au Sénat pour qu’il « protège » les sénateurs, vous serez édifiés.

Publié dans Journaux, Langue française

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :