Jamais !

Publié le par Yves-André Samère

Pour chacun de nous, il existe des actions que nous ne ferions à aucun prix. De votre côté, je ne sais pas (allez-y, défoulez-vous) ; mais du mien, voici une liste sommaire :

- jamais je ne monterai sur un vélo, sur une moto, ou sur tout autre engin à deux roues. Tout ce qui est susceptible de me flanquer le vertige est exclu, même d’approcher du garde-fou d’un pont. Dans toutes ces situations, je me sens comme James Stewart dans Vertigo, lorsqu’il grimpe sur l’escabeau proche de la fenêtre, chez son amie Midge ;

- par conséquent, jamais je ne sauterai en parachute ;

- jamais je ne mangerai d’oignons cuits : tous les amis savent combien cette préparation me répugne ; jamais non plus je ne mangerai de foie gras ni ne goberai une huître ;

- jamais je ne me ferai tatouer, ni n’admettrai sur moi un quelconque piercing ;

- jamais je ne porterai un scaphandre. Vous avez entendu parler de la « démangeaison des astronautes » ? ;

- jamais je ne dirai « Bon appétit » ou « Enchanté » ;

- jamais je ne retenterai de lire L’être et le néant, toutes mes tentatives ont avorté avant la fin du premier paragraphe ;

- jamais je ne dirai « Mon père » à un prêtre, ni « Ma sœur » à une religieuse. « Monsieur » et « Madame » n’ont pas été inventés pour les caniches ;

- jamais je ne reverrai un film de Kechiche, de Judd Apatow, de Tarantino, de Scorsese ou de tout autre cinéaste porté aux nues par les snobs. En 2000, j’avais écrit que Scorsese était mort depuis quinze ans, mais que personne n’avait osé le lui dire ;

- jamais je n’irai voir un match de football, ni n’épinglerai une photo de footballeur au-dessus de mon lit ;

- jamais je ne réécouterai une musique de Claude Debussy ;

- jamais je ne demanderai un autographe à Stéphane Guillon, ou à tout autre vedette du music-hall ;

- jamais je m’embrasserai quelqu’un que je rencontre pour la première fois ;

- jamais je ne téléchargerai une chanson de Johnny Hallyday, ni un film avec Sandrine Kiberlain ou Romane Bohringer.

Publié dans Mœurs

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Danièle 25/03/2016 10:04

Donc, (j'ai bien lu votre article concernant la logique), vous écouterez volontiers une chanson de Sandrine Kiberlain.(Non, ne bondissez pas, souvenez-vous que vous êtes convalescent. Soyez raisonnable, enfin!)

Yves-André Samère 25/03/2016 13:27

On ne peut pas dire qu’elle CHANTE ! Ou alors, il faudra dire que Jeanne Moreau chante aussi.