Le palais des courants d’air

Publié le par Yves-André Samère

Il y a un an et demi, j’avais pu visiter deux jours de suite le chantier inachevé de la Canopée des Halles, avais posé de multiples questions (irritante manie qui me fait rapidement détester de tous les gens que je rencontre, lesquels préfèreraient sans doute avoir affaire à Panayotis), et j’avais émis quelques doutes à propos de cet abri, qui, s’il semblait capable de protéger de la pluie les visiteurs, me paraissait aussi susceptible de se transformer en palais des courants d’air.

Eh bien, je ne m’étais pas trompé. J’y suis retourné cet après-midi, et comme il y a aujourd’hui pas mal de vent, j’ai pu constater que cet abri n’abritait de rien du tout, et qu’on y était aussi ventilé que sur le pont du Karaboudjan un jour de « jolie brise » – comme disait le capitaine Haddock.

Donc, c’est joli, assez pratique pour y circuler à pied parce que les portes sont nombreuses, mais, les jours où le vent soufflera, restez chez vous !

Publié dans Actualité, Curiosités

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 07/04/2016 19:16

Et encore, vous n'avez pas ce délicieux mistral qui souffle la moitié de l'année en Provence !

Yves-André Samère 07/04/2016 19:58

Chaque jour, je bénis Dieu d’échapper à cet enfer !