Beaucoup de cinéma pour la Fête du cinéma

Publié le par Yves-André Samère

Ils ont un talent fou, les promoteurs de la Fête du cinéma, qui a lieu en ce moment. À l’origine, ils avaient prévu qu’elle durerait trois jours, et se terminerait demain soir ; mardi, donc. Personne n’avait eu la présence d’esprit de se rappeler que les films nouveaux sortent le mercredi, et que, par conséquent, on en priverait les spectateurs éventuels. D’où quelques récriminations à prévoir.

Mais il a dû se trouver, dans cette horde d’ânes bâtés, un type qui a conservé deux ou trois neurones en état de marche. Et ce bienheureux s’est visé qu’on avait commis une boulette. Si bien que, ce matin, il a été annoncé que la fiesta durerait un jour de plus, et donc inclurait le mercredi.

Cela dit, et en dépit du ton extasié avec lequel la publicité en parle, ce type de fête n’a rien d’exceptionnel, car elle revient tous les ans, et plusieurs fois. Par exemple, chaque fois qu’un gros évènement, par exemple une série de matches de football, risque de vider les salles de cinéma. En outre, le prix des places augmente régulièrement, et il est cette année de quatre euros. Vingt-six francs, si vous arrivez de Pluton. Pas vraiment un cadeau...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :