Cyrano : 2. son nez

Publié le par Yves-André Samère

On a très peu de portraits de Cyrano, et il est impossible de confirmer qu’il avait un grand nez, comme on le représente constamment au théâtre et au cinéma. La meilleure image de Cyrano que je connaisse est ICI, et on reconnaît assez peu « ce nez qui d’un quart d’heure en tous lieux [le] précède ». En fait, c’est un gros nez, comme celui de l’acteur Karl Malden, mais pas un pif susceptible de tremper dans une tasse.

En tout cas, ce portrait peut être considéré comme authentique, car il a été fait sur ordre et sous les yeux de deux amis de Cyrano, en l’occurrence Henry Le Bret, juriste, homme de lettres, historien, devenu ecclésiastique après la mort de Cyrano, et l’historien Jean Royer de Prade. Une inscription en latin accompagnait ce portrait, disant « Savinianus de Cirano de Bergerac, nobilis gallus ex iconè apud Nobiles Dominos Le Bret et de Prade amicos ipsius antiquissimos depicto ». Il s’agissait d’une eau-forte, avec ces indications : « Z. H. pinxit. M del et sculpsit ». On sait que « Z. H. » sont les initiales de Zacharie Heince, peintre d’histoire et graveur français (1611-1669). Mais il en existe un autre exemplaire, très semblable quoique inversé latéralement, signé « Heince del. et Ledoyen sc. », qui comporte en plus le dessin des armes de Cyrano. Mais sa date de naissance, 1620, est erronée, puisqu’il est né en 1619.

C’est peu pour aujourd’hui, mais je vous en dirai davantage la prochaine fois, où je parlerai de sa famille et de ses amours.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Son nez prend quand même pas mal de place. Si l'on considère en plus que, souvent, les portraits sont flatteurs...
Répondre