Godzilla ? Non ! Gojira

Publié le par Yves-André Samère

Hier soir, sur sa minuscule scène, pas plus grande que celle de l’Écluse où Barbara a fait une partie de sa carrière, le Petit Journal avait invité un groupe de musiciens français spécialisés dans le « métal » – ce qui, si j’ai bien compris, signifie qu’ils ont tous une voix métallique, comme les traîtres dans les romans noirs. Ce groupe, a dit Yann Barthès, s’appelait Godzilla, mais il a prétendu qu’ils avaient transformé ce nom en Gojira.

Ben non. On voit que Barthès n’a aucune notion de japonais et ne s’est pas renseigné.

Le véritable nom, forcément japonais puisque ce personnage est né au Japon, était bien Gojira, et ce sont les Français qui en ont fait ce « Godzilla » de fantaisie. Rappelons qu’en japonais, le R et le L ne sont qu’une seule et même lettre, qui se prononce à mi-chemin des deux sons français.

On a tort de ne pas se familiariser un peu avec le japonais, car c’est la langue la plus facile. Entièrement syllabique, dépourvue de ces accents toniques qui font du chinois et du vietnamien de véritables cauchemars, on n’a aucun mal à identifier les mots japonais lorsqu’on les entend. L’écriture, c’est autre chose, évidemment.

Publié dans Curiosités, Culture, Cinéma

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :