« Grantchester » : mystérieuse anticipation

Publié le par Yves-André Samère

Vraiment, je ne sais pas comment font les Suisses ! On les qualifie de « lents », or, en matière de séries télévisées, ils les diffusent toujours avant la France.

J’avais déjà raconté que j’avais pu télécharger la totalité des épisodes de Versailles, feuilleton commandé par Canal Plus, avant même que ce bidule, qui ne valait pas un kopeck, passe en diffusuion sur la chaîne qui l’avait payé. Or la Radiodiffusion Suisse vient de faire pis.

En effet, le feuilleton britannique Grantchester, qui est une sorte de clone de Endeavour (en français, Les enquêtes de l’inspecteur Morse, d’après les romans de Colin Dexter et très supérieur), sorti en Grande-Bretagne le 2 mars pour sa saison 2, sortira les deux premiers épisodes sur France 3 le 12 juillet, donc dans trois jours. Eh bien, les Suisses les ont déjà diffusés, et ils se trouvent à présent sur mon disque dur. Je vous le prouve avec ce spoiler : Sidney, le prêtre protestant qui joue les détectives dans les épisodes, est arrêté, sur les accusations de viol contenues dans le journal intime d’une fille de quinze ans (je croyais que ça n’arrivait que chez les prêtres catholiques et qu’ils préféraient les jeunes garçons). Et, plus tard, cette fille est trouvée morte dans le studio d’un photographe, lequel a disparu.

Je peux même vous raconter les six épisodes de la saison. Tout ça me donne le vertige. Je vais finir par croire à la sorcellerie. Moi, c’est fini, je ne mets plus les pieds en Afrique.

Publié dans Curiosités, Télévision

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 09/07/2016 13:53

Je confirme : à mon avis Endeavour est supérieur à Grantchester, qui se laisse quand même regarder avec plaisir. Par contre, je n'ai pas du tout aimé le Morse contemporain. Très ennuyeux.
Quant aux diffusions... comme, par exemple, je ne lis les livres "qui viennent de sortir" que quelques années après, cela ne me gêne pas d'être à la traîne. Cependant, je comprends votre position ! Et arrêtez donc de traîner en Afrique, à force il risque de vous arriver de drôles de choses.
On tient à vous.

Yves-André Samère 10/07/2016 11:40

Morse a été alcoolique, un temps, dans les romans.

Je songe à me reconvertir. Après tout, comme tueur en série, Mitterrand a bien réussi.

DOMINIQUE 10/07/2016 10:43

Oui, on sent que le jeune Morse a des failles, et l'acteur rend très bien cette complexité.

Oh, pourquoi pas, un tueur en série ? Il faut être très intelligent, je le pense, pour être ainsi. Donc, au moins sur ce point, on peut cocher la case.

Yves-André Samère 09/07/2016 16:16

La différence entre Morse et le Sidney de « Grantchester » vient de ce qu’on sait dès le début que Morse est un type bizarre, ultra-cultivé, extrêmement intelligent et replié sur lui-même, alors qu’on n’apprend qu’à la fin de la première saison que le pasteur traîne le regret d’avoir dû laisser mourir un de ses hommes à la guerre. Ça lui prend six épisodes. Et l’interprète de Morse est assez fascinant.

Pour les livres, j’attends très longtemps avant de les lire, et j’en lis une demi-douzaine en même temps.

Tenir à moi ? Qui peut dire que je ne suis pas un tueur en série ?