Messages personnels

Publié le par Yves-André Samère

Cela n’a rien à voir avec la teneur de mes habituels petits écrits, mais je souhaiterais dire à mes (millions de) lecteurs qu’il n’est pas très approprié de m’écrire via le formulaire d’Over-blog, comme cela s’est produit deux fois cette semaine. Les deux fois, mes correspondants auraient mérité une réponse, que d’ailleurs ils souhaitaient, mais je ne peux pas le faire, car cela m’obligerait à leur envoyer une réponse personnelle, donc à divulguer ma propre adresse. Or je tends à éviter, car je tiens à l’anonymat, l’état le plus délicieux que je connaisse. Certes, certes, quelques-uns de mes lecteurs me connaissent personnnellement, parfois depuis longtemps, mais je préfère m’en tenir au système des commentaires susceptibles d’être affichés ici – ou supprimés si le correspondant me le demande. De toute façon, je donne une réponse à tout le monde, les seules exceptions étant les insulteurs et les propagandistes-publicitaires de ceci ou de cela.

Bref, la lectrice qui me demande quelques précisions sur Socrate aura une réponse, mais il me faut le temps de faire quelques recherches supplémentaires, car, le croiriez-vous ? je ne sais pas tout (seulement presque tout). Et je l’encourage volontiers à continuer d’écrire sur son blog. C’est un des meilleurs moyens de s’exprimer sans avoir à rendre de comptes !

Publié dans Actualité

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

cacciarella 18/07/2016 10:42

c'est quoi le formulaire Over-blog , aurais-je employé cette méthode à l'insu de mon plein gré ?Ce qui me vaut de ne pas avoir eu de réponses à mes 2 âneries en réponse à la question du 14 juillet : "Hollande
est-il une lavette ".

Yves-André Samère 18/07/2016 11:55

Le formulaire est accessible au bas de chaque page, sous le lien « Contact ». Mais comme je ne l’ai jamais utilisé (je ne ressens aucun besoin de me contacter), je ne garantis rien. En tout cas, si j’ai bien lu vos deux commentaires, je n’ai pas reçu de messages.

Annie-Claire DuRoy 17/07/2016 12:31

J'attends de vos nouvelles avec patience alors!
Et désolée pour la faute d'orthographe ( heureuse de constater que vous ne les ÉVOQUEZ pas comme certains de vos lecteurs!) et la dernière phrase tellement longue que la lire à haute voix s'avère un exercice dangereux pour le système respiratoire!

Yves-André Samère 17/07/2016 12:40

Je ne me moque jamais de mes lecteurs. Uniquement des cuistres qu’on rétribue pour pontifier à la radio ou à la télévision, voire dans des journaux sur papier, et qui étalent leur ignorance des faits... et de la langue française.

Quant aux phrases longues, elles ne me font pas peur, car j’en produis des quantités. J’ai mentionné plusieurs fois une phrase extraite d’un roman de Marivaux, qui devait compter une quarantaine de lignes, tout en étant parfaitement intelligible. Question de structure et de respect de la grammaire.

Annie-Claire DuRoy 17/07/2016 12:02

Je suis la lectrice que vous évoquer dans votre mise au point et je comprends très bien votre propension à l'anonymat, moi-même écrivant sous un pseudonyme... Je suis ravie d'apprendre que vous avez considéré mon message comme une ânerie pas trop sotte, au point de faire des recherches, cela dépasse mes espérances, je reviendrai donc lire le résultat sur ce blog,que je comptais de toute façon revisiter, m'étant abonnée.
Merci encore!

Yves-André Samère 17/07/2016 12:07

J’ai bien vu que vous vous étiez abonnée. Patience, je vais fouiller la vie et surtout la mort de Socrate.