Mon rêve : une Rolls-Royce

Publié le par Yves-André Samère

Je ne possède pas de voiture, n’ai aucune intention d’en acquérir une, et donc, puisque je fais toujours ce que je dis, je n’en aurai jamais. Cela dit, si cette folie me venait d’en acheter une, je ne pourrais choisir qu’une Rolls-Royce. Surtout à cause de son bouchon de radiateur. Non, ne me parlez pas de Bentley, ça fait économiquement faible.

Les bouchons de radiateur des Rolls-Royce sont surnommés Silver Lady (la « Dame d’Argent »), et ils ont été créés en 1911 par Charles Sykes – que je vous prie de ne pas confondre avec Bill Sykes, le méchant d’Oliver Twist. Ce Sykes-là était de la Royal Academy of Arts, et sa création n’a pas été modifiée en dépit de deux guerres mondiales. Ou presque pas, puisque, en 1936, lorsque sortit le modèle Phantom III, on projeta de transformer un peu l’attitude de la Lady, qui pouvait gêner la visibilité du conducteur, et Sykes imagina de la représenter... à genoux ! Tollé presque général, en l’on en revint au modèle précédent

La voiture elle-même, qui compte aussi un peu dans la réputation de la marque, a été créée par Sir Frederick Henry Royce, qui fabriquait auparavant des grues électriques dans un petit atelier de Manchester. Lorsqu’il est mort, les initiales RR gravées sur la calandre, initialement rouges, dont devenues noires. Comme quoi, on a du respect, au Royaume-Uni. Royce s’associa avec Charles Stewart Rolls, un richissime mordu de l’automobile, qui avait accompli un parcours de 800 kilomètres, en partie... sans freins.

L’exceptionnelle longévité de la Rolls-Royce n’est pas une légende, non plus que le discrétion de sa mécanique, un moteur rebaptisé « Sir Henry », du prénom de son créateur. On raconte qu’un jour, un propriétaire de Rolls-Royce tomba en panne quelque part, et qu’il téléphona au concessionnaire qui la lui avait vendue. Un mécanicien débarqua en avion sur le lieu de la panne, fit la réparation et repartit illico. Lorsque le propriétaire réclama la facture, on lui répondit : « Impossible, Sir, il n’y a eu aucune réparation, nos modèles ne tombent jamais en panne ! ».

Allez donc faire pareil avec une Twingo.

(Article rédigé sans consulter Wikipédia)

Publié dans Curiosités, Histoire

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 08/07/2016 16:35

Pour l'histoire de cette panne, les avis divergent sur le sujet. Certains pensent que c'est une légende. Croyez-moi, les Rolls tombent bien en panne.
Mais une chose est sûre : un moteur Rolls réparé en atelier en Angleterre et retourné à Nîmes était encore défectueux lors de son montage sur le véhicule (une honte, presque un affront pour un anglais). Un mécanicien est venu d'Angleterre en avion pour le réparer. Ledit mécanicien nous a raconté qu'il voyageait dans le monde entier, avec sa caisse à outils.
Il paraît que 80% des Rolls vendues sont toujours en état de marche.
Mais si vous voulez vraiment être classe, c'est une Bentley qu'il vous faut. Comme la Reine.

Yves-André Samère 09/07/2016 13:00

Il va falloir que je m’achète des haillons. Bien qu’elle possède déjà un hayon.

DOMINIQUE 09/07/2016 10:45

Oui, mais là vous n'avez que la calandre avec mascotte. Il faut ajouter tout ce qui va autour. Là, c'est une autre histoire.
Et puis, pour s'asseoir dedans, il faut les vêtements, les chaussures et tout ce qui va avec. Quand on met le doigt dans cet engrenage, on finit par coûter à Tante Liliane aussi cher qu'un vulgaire Banier.
J'ai un Kangoo à votre disposition. Discret, fiable, bonne visibilité, et vous pouvez le conduire même en haillons.

Yves-André Samère 09/07/2016 08:36

Normal que la calandre des Rolls-Royce coûte cher : elle est faite de longues plaques chromées, entièrement faite à la main, et ne comporte aucune surface rigoureusement plane. Mais je compte sur ma tante Liliane, devenue la Française la plus riche et la femme la plus riche du monde. Pour elle, trente mille euros, c’est une plaisanterie

DOMINIQUE 09/07/2016 06:52

Les anciennes Bentley en ont un : un gros B avec une aile. De toute façon, la mascotte Rolls est le truc le plus volé, ce qui au passage abîme la calandre (cette sorte de temple grec sur lequel elle trône). Remplacer le tout coûte 30 000 Euros, au bas mot.
Maintenant, les mascottes Rolls sont rétractables dès que vous la touchez. Comme les escargots (qui, eux, ne déclenchent pas d'alarme).
A contrario, Bentley joue la discrétion.

Yves-André Samère 08/07/2016 18:40

Une légende, probablement. Il faut bien faire un peu de publicité.

Quant à la Bentley, sans bouchon de radiateur, hein ?...