Carabiniers d’Offenbach

Publié le par Yves-André Samère

On aime beaucoup la réactivité des journalistes de France Inter, qui semblent avoir tous fait leurs études chez les carabiniers d’Offenbach.

Ce matin, Frédéric Pommier, qui assure la revue de presse du dimanche, ouvre sa chronique avec la fuite opérée par les membres des cabinets ministériels qui se hâtent de se trouver une autre place, en vue de la prochaine raclée que vont prendre leurs ministres dans quelques mois. Pommier en a recensé une quarantaine, et a donné leurs titres... mais pas leurs noms. Pour connaître cette information supplémentaire, reportez-vous plutôt au « Canard enchaîné », qui a publié le dossier le 17 août, en page 3, sous le titre La grande ruée vers le privé et vers les fromages de Hollande (sic) : six noms à l’Élysée, deux à Matignon, quatre à Bercy, un à l’Agriculture, un à la Défense, un à la Santé, et deux successeurs, un à la Culture et un à Bercy. Des chanceux, mais provisoires.

Il est bien informé, Pommier. Comme la France entière. Du moins, celle qui lit « Le Canard ».

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :