Rebeihi = Rabhi

Publié le par Yves-André Samère

Je n’ai jamais écouté les émissions quotidiennes d’Ali Rebeihi sur France Inter, parce que je ne suis pas chez moi à l’heure où elles passent. Mais il a une bonne bouille et il déteste les réseaux sociaux, paraît-il, donc il a ma sympathie.

Si je parle de lui, c’est à cause... des autres, qui ne sont pas fichus de prononcer son nom correctement : ils disent tous « rébé-i ». Si ces brêles surpayées songeaient à se tuyauter un peu sur les langues de nos voisins, elles s’apercevraient sans doute que Rebeihi se prononce comme le nom d’une autre célébrité, le militant écolo Pierre Rabhi – nom qui ne se dit pas « ra-bi » non plus ! En fait, en arabe dialectal, ce qui compte, ce sont les consonnes, or ces deux noms ont les mêmes : R-B-H. Ils ont donc la même prononciation, de laquelle on ne doit pas non plus éjecter le H, qui doit être entendu dans tous les cas. Et je sais de quoi je parle, j’ai eu un camarade de classe qui s’appelait Rabhi.

Mais les ignares de l’antenne seraient dépassés, s’ils devaient s’instruire un peu avant de venir bavasser dans les micros.

(Comptine : rébé-I, rébé-J, rébé-K)

Publié dans Absurdités, Culture, Médias, Radio

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

,Bernard kouadio Bernard 11/08/2016 04:27

Je pense beaucoup ne font pas attention à ce qui disent or ils oublient qu'une fois qu'ils tiennent le micro c'est le monde entier qui les écoutent et les jugent non pas pour l'émission mais de par leur manière de s'exprimer.

DOMINIQUE 10/08/2016 10:00

Il est très joli, oui, Mr Rebeihi. Et talentueux, avec cette petite pointe d'ironie qui fait toute la différence, une voix agréable. Il a(vait ?) une émission le dimanche aux alentours de 17 heures que je suivais avec plaisir.

Yves-André Samère 10/08/2016 12:08

Il faudra que je m’y mette aussi.