Un archevêque qui se mouille

Publié le par Yves-André Samère

Comme nous sommes le 15 août, date de cette fête bidon qu’est l’Assomption, inventée en 1950 par ce fou de Pie XII (il racontait que Jésus lui était apparu, lubie qui avait fait dire au cardinal français Tisserand que c’était de son âge), et qui veut faire croire aux catholiques que Marie, mère dudit Jésus, est montée au ciel avec son corps, comme nous sommes le 15 août, disais-je, il était indispensable que la radio nationale de ce pays laïque invite ce matin un évêque, Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la Conférence des évêques de France, pour lui demander son avis sur les sujets du jour. Passeur de plats : Pierre Weill.

Glissons sur le laïus habituel et lénifiant sur la fraternité humaine : tout ecclésiastique français est entraîné à sortir de son chapeau ce type de baratin, en toute occasion. Aucune surprise. Mais lorsque Pierre Weill pose une question sur cette imbécillité – que le tribunal administratif a validée –, qu’est l’interdiction du burkini, par deux maires azimutés, sur les plages du Midi, je savais, avant que le bavard mitré ouvre la bouche, qu’il ne répondrait pas et répèterait ce qu’il avait déjà dit une minute auparavant.

Mécontent, Pierre Weill repose la question : oui, mais que pensez-vous de ces interdictions municipales sur le burkini ? Réponse du prélat : « Je ne prendrai pas parti sur cette question ».

Tu parles ! Les hommes d’Église, en France, ne prennent parti que pour s’opposer au mariage homosexuel. Pour le reste, c’est botus et mouche cousue, telle est votre denise. En l’art de ne pas se mouiller, ils sont experts.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

M 03/09/2016 15:13

A propos du 15 août, sachez que cette révélation fut faite à un petit garçon par la sainte vierge. Amèné par sa famille a Rome, il révèle au pape que "La Sainte Vierge n'est pas morte, elle est montée au ciel corps et âme." Gille Bouhours avait 4 ans. Vous croyez qu'il aurait inventé ca tout seul? Et personne ne l'aurait inventé, pour tous Sainte Marie était morte...

Yves-André Samère 03/09/2016 17:43

Et d’une, il n’est nulle part fait mention d’une quelconque “sainte vierge” dans les évangiles, que je connais bien mieux que la plupart de mes lecteurs. Tout cela a été créé postérieurement, parce que le bon peuple voulait un dieu né d’une vierge, comme dans les religions antiques. Et de deux, si la mère de Jésus avait été vierge, Paul, le fondateur de la chrétienté et qui détestait les femmes, aurait bondi sur cette occasion, or il ne parle pas d’elle dans les Actes des apôtres. Et de trois, Jésus lui-même ne la respectait pas et lui parlait durement. Et de quatre, je connais Gilles Bouhours, sa photo traîne partout. Il y a eu aussi le “petit Paul”, que son escroc de père a réussi à faire recevoir aussi par Pie XII, qui, à cette époque, était déjà complètement fou. Et de cinq, si une quelconque divinité décidait d’apparaître publiquement, pourquoi choisirait-elle toujours des enfants à la limite de l’idiotie, plutôt que des Prix Nobel auxquels on pourrait ajouter foi ? Ou même au Journal Télévisé de 20 heures, ce qui aurait un autre poids ? Les trois enfants qui ont “vu la Vierge” à Fatima étaient tous illettrés et débiles, et sont morts jeunes, sauf l’aînée, qui a fini octogénaire et enfermée dans un couvent où on l’empêchait de parler. Derrière tous ces gosses, il y a toujours eu un adulte pour les catéchiser.



Il ne faut pas gober tout ce que raconte les journaux pour lecteurs dénués de sens critique.