Allocation d’avant-élection

Publié le par Yves-André Samère

Mes chers compatriotes,

Comme vous vous en doutiez, je suis candidat à la prochaine élection présidentielle. Mais, si je compte bien être réélu, ce ne sera pas pour vous avoir fait des promesses que je me sais incapable de tenir. Comme le dit la sagesse populaire, À l’impossible nul n’est tenu. Par conséquent, je ne vous redirai pas que mon ennemi c’est la finance, ou, suprême mensonge, que le chômage va diminuer.

Bien au contraire, ce que je vous promets aujourd’hui, non seulement sera facilement réalisable, mais le changement que je prévois permettra de faire quelques économies, en temps et en argent. Et je résume le tout en une seule formule : mon ennemi, c’est la communication !

On voit, depuis trop longtemps, que les hommes politiques soignent leur image au détriment de leur action ; fréquentent les journalistes devenus de simples instruments – ultra-connivents – de propagande ; accumulent autour d’eux des « conseillers en communication » dont vous payez le salaire et qui les égarent ; et perdent un temps considérable dans des cérémonies où jamais le peuple n’est convié, il n’est invité qu’à régler l’addition.

En conséquence, si je suis élu, mon premier geste sera de fermer la salle de presse de la Présidence et de congédier tous les employés ayant un rapport avec les médias. Tous les membres du gouvernement, à commencer par le Premier ministre, auront la même obligation. Plus aucun journaliste ne sera reçu dans les lieux officiels, ni, à plus forte raison, ne sera invité dans les voyages présidentiels ou ministériels, quel que sera le moyen de transport. Plus aucun ministre ne sera autorisé à se rendre dans les émissions de radio et de télévision, et le moindre manquement à cette consigne vaudra au contrevenant un renvoi immédiat. Le compte-rendu du conseil des ministres sera fait par un porte-parole qui changera chaque fois que nécessaire, et jamais par un ministre, car les membres du gouvernement ont autre chose à faire.

Je supprimerai l’habituelle et ruineuse garden party du 14 juillet, et ne ferai plus de conférence de presse. Chacun sait qu’en France, ces cérémonies sont abondamment truquées, les questions rédigées à l’avance par l’équipe de communicants du conférencier, qui va même jusqu’à choisir le journaliste chargé de poser la question. Ce trucage honteux ne date pas d’aujourd’hui, il avait été inventé par Charles De Gaulle, qui en usait abondamment.

Autre changement, qui vous surprendra, et peut-être vous scandalisera : je supprime les allocutions du 31 décembre, ces vœux hypocrites auxquels on feint de croire, et qui jamais, de mémoire d’homme, ne se sont réalisés. Dans le même esprit, toutes les cérémonies de présentation des vœux, qui dévorent la plus grande part du mois de janvier – nous avions déjà le mois de mai, notoirement sinistré – et coûtent des fortunes, seront désormais, non seulement supprimées, mais interdites : plus aucun personnage officiel ne devra s’y prêter. Laissons ces mascarades aux entrepreneurs de spectacle, la République a autre chose à faire.

Comme je vous le disais en commençant, cette réforme permettra des économies qui ne sont pas négligeables, et le temps épargné sera mieux employé.

Mes chers compatriotes, je vous souhaite le meilleur, et m’efforcerai de vous le donner.

Publié dans Utopie

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Danièle 15/09/2016 12:49

Bon, d'accord. Il ne vous reste plus qu'à rédiger votre programme de mensonges électoraux et fixer le montant de votre indemnité. Cette "allocation" de candidature ne présage que d'excellentes surprises.
Je voterai pour vous!

Yves-André Samère 15/09/2016 12:55

Tout le monde votera pour moi. L’indemnité, je m’en fiche, ma tante Liliane me subventionne largement. Quant aux mensonges électoraux, tout a déjà été fait par mes prédécesseurs, et je n’ai pas assez d’imagination. Comment faire mieux qu’eux ?

Danièle 15/09/2016 11:33

C'est bien gentil tout ça...mais qu'allez- vous faire de tout ce temps libéré? "Mieux employer" c'est un peu vague.
Prendre le thé avec Liliane? Vous initier à la conduite du scooter?
Apprendre l'infinité de combinaisons de noeuds de manches de pulls en cachemire autour des épaules? A twitter? ...
Vous n'allez quand même pas étudier les dossiers?...

Yves-André Samère 15/09/2016 12:23

D’abord, je le libère pour tout le monde, pas seulement moi. Ensuite, j’irai plus souvent au cinéma et je lirai davantage de livres téléchargés gratuitement. Enfin, j’aime assez le thé.

Pour le scooter, impossible, je ne monte jamais sur un véhicule à deux roues, je tombe en deux secondes. Les pulls en cachemire, non : la laine, ça gratte. Je ne mentionne même pas le tweet, c’est sans intérêt, bon pour les politiciens actuels.