Tous aux canots de sauvetage !

Publié le par Yves-André Samère

J’ignore si, samedi, vous avez regardé le premier numéro de Groland sur Canal Plus, rebaptisé Groland le Zapoï, sans doute pour faire oublier que le célèbre Zapping a été envoyé à la poubelle. La formule a changé, et c’est beaucoup moins bon.

D’abord, sans doute pour économiser les sous du cher patron, on a supprimé le public, et toutes les séquences se succèdent sans aucune présentation, puisque Christian Borde, alias Jules-Édouard Moustic, a disparu de l’écran : il n’est plus qu’un des co-auteurs.

Ensuite, comme chez les Guignols au pire moment, on a introduit deux séquences chantées, et par Francis Kuntz, qui ne s’était jamais essayé à cet exercice. Il est franchement mauvais.

Puis on a énormément augmenté la durée des deux génériques, au début et après la publicité. Cette fois, il dure deux minutes et trente-six secondes. Comme il passe deux fois, cela ampute l’émission de cinq minutes et douze secondes. Sachant qu’elle dure au total dix-huit minutes et quarante secondes, cela représente vingt-huit pour cent de la durée complète. Une folie, qui confirme que Bolloré ne connaît rien à la télévision (il avait commencé dans cette branche en achetant la chaîne D8 comme on achète un jouet).

J’allais oublier : le président Salengro est lui aussi passé à la trappe. On ne le voit plus que fugtivement, en images, pendant le générique. Il devait coûter trop cher. En somme, c’est le nettoyage par le vide... comme chez les abonnés. Cette semaine, l’hebdomadaire « Le Revenu », qui est le journal de conseils boursiers le plus ancien et le plus lu de France, conseille à ses lecteurs de vendre leurs actions Bolloré. Sans doute parce que la consortium Bolloré se porte trop bien.

Et comme le Grand Journal est aussi parti à la dérive et ne résistera pas au lancement, ce soir, de la nouvelle émission de Yann Barthès, Quotidien, qui passe sur TMC à la même heure, le pirate de la télé peut investir dans les canots de sauvetage.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

J
Mais est-ce que Groland a été drôle, déjà ?!
Répondre
Y
Disons qu’on peut toujours l’être moins.
D
Oui, de votre avis. Générique gênant tellement il est long et pénible, sessions hachurées, comme incomplètes. Ils ont même rediffusé un vieux truc avec le champion de moto.
Par contre, j'ai beaucoup aimé l'épisode sur le "burnekini". Un grand moment, qui m'a, comment dire, lavée de toutes les inepties que l'on a pu entendre tout le mois d'août. Leur talent est intact, mais vraiment brouillé par cette nouvelle mise en page.
Attendons les prochains épisodes.
Répondre
Y
Il serait temps qu’on laisse faire les gens qui savent, au lieu de leur imposer des décisions absurdes.