Une décoration pour Cahuzac !

Publié le par Yves-André Samère

J’imagine que vous voudrez tous signer la pétition que je compte mettre en ligne sous peu. Elle a pour but de réclamer qu’on décerne à Jérôme Cahuzac le Grand Prix de l’Élégance Morale.

Vous avez en effet appris qu’hier, devant le Tribunal Correctionnel, l’ancien ministre a justifié le fait d’avoir planqué, d’abord en Suisse, puis à Singapour, des sommes d’argent importanes, qu’en tant que responsable du Budget il n’avait pas déclarées aux services qu’il chapeautait. Et, faute de pouvoir nier puisqu’il avait déjà avoué avant de démissionner, il a sorti cette explication qui vaut bien celle que Ménélas dut attendre huit jours de la part de la belle Hélène, surprise en galante compagnie par son mari revenu trop tôt. Il argüa que cet argent était destiné à la future campagne électorale de Michel Rocard. Vous comprenez dès lors pourquoi je parlais d’élégance morale.

Ajoutez à cette qualité l’imagination et l’ingéniosité. Ajoutez-y aussi la prudence, car Michel Rocard, mort depuis quelques mois, ne viendra pas démentir.

Ce Cahuzac est remarquable. Tenez, on devrait le nommer ministre. Finalement, dans ce gouvernement, il est tout à fait à sa place.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Il fait partie de ces gens bizarres qui, pris les doigts dans le pot de confiture, ne comprennent absolument pas où est le mal, et ce qu'on lui veut. Autrement dit, pas un soupçon de culpabilité ne l'effleure.
Répondre
Y
Il doit bien savoir un peu. Mais, comme la plupart des politiques, il ment naturellement et se croit supérieur à la piétaille.