Gotlib

Publié le par Yves-André Samère

Quand meurt une célébrité du monde politique ou artistique, il est rare que je me joigne au chœur des pleureuses qui s’épanchent alors dans les radios-télés, histoire de montrer leur cœur à tous les passants (j’aime beaucoup cette expression). Je serais plutôt à ranger dans la cohorte des blasphémateurs, à l’exemple de Desproges qui avait proclamé que, lorsque Tino Rossi était mort, lui-même avait « repris trois fois des moules ».

Faute de moules, je n’ai rien repris pour la mort de Castro, mais je me suis régalé d’un excellent couscous (aux légumes).

En revanche, je ne fêterai pas la mort de Gotlib, mort aujourd’hui à l’âge de 82 ans. Là, je ne ris plus (et je vous épargne le redoutable cliché auquel on ne va pas échapper « Pour la première fois, il ne nous fait pas rire », car j’ai ma dignité). Sans être très amateur de bandes dessinées, je connaissais toute son œuvre, que je place au niveau de celle d’Hergé, en dépit de leurs genres très différents. Gotlib m’a fait hurler de rire, surtout avec sa Rubrique à brac, qui était une anthologie de l’esprit anarchique. Vous savez sans doute qu’elle avait été précédée par une autre série sur des textes de René Goscinny, Les Dingodossiers, dont existent trois albums, car Goscinny, qui avait débuté en dessinant, avait abandonné cette activité pour ne plus écrire que des scénarios, les aventures de Lucky Luke, celles d’Iznogoud, et celles d’Astérix, mondialement connues.

L’œuvre de Gotlib est immense – je vous laisse chercher –, mais il avait cessé de dessiner il y a longtemps, en 1986. Il n’empêche que le cosmos lui rend hommage, puisqu’on a baptisé de son nom... un astéroïde.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Kotec 06/12/2016 12:43

Pilote ! Matin, quel journal !
Toute ma jeunesse, à patienter en trépignant, que mon grand frère ait enfin fini le Pilote pour pouvoir le dévorer à mon tour.

Yves-André Samère 06/12/2016 14:11

J’en possède quelques numéros, et tout une collection du “Pilote” mensuel.

DOMINIQUE 04/12/2016 20:22

Bien sûr. J'ai tout un carton de ses Rubriques à Brac avec il me semble des Digodossiers (faut que je fouille) le tout un peu usé ! On a reçu Pilote pendant des années, donc on suivait ses aventures, puis l'Echo des Savanes.

Yves-André Samère 04/12/2016 20:56

On a réédité il y a quelques années les inédits de la Rubrique à brac. Je pense que les librairies vont être submergées par les rééditions. Tant mieux, d’ailleurs.