Mon influence (énorme) sur le cinéma anglais

Publié le par Yves-André Samère

Le 20 août 2013, à propos d’Alan Turing, j’avais écrit cette perfidie :  « Quant à la biographie filmée du plus grand génie de l’informatique de l’Histoire, Alan Turing, on l’attendra un peu. Il est vrai que la vie (et la mort) d’Alan Turing ne saurai(en)t intéresser personne. Ce savant passsionné a tout simplement inventé l’informatique – donc presque rien – et la science de la programmation, sans laquelle aucun logiciel n’existerait ».

Or, voyez comme la vie est belle, on a fini par le faire, ce film, et il était plutôt intéressant. Il est sorti en janvier 2015, il s’intitule The imitation game, il a été réalisé par Morten Tyldum, produit par deux compagnies britanniques, et tourné dans divers lieux liés à l’histoire, dont l’école où a étudié Turing, et le fameux Blechtley Park où étaient installés les services secrets qui s’efforçaient de déchiffrer les messages des nazis avec la machine conçue par Turing. Des tas de vedettes y jouent, dont le célèbre Benedict Cumberbatch, Keira Knightley, Allen Leech et le grand Charles Dance.

Mais, dites, vous croyez qu’ils me lisent, dans les studios anglais ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :