Strauss contre Strauss

Publié le par Yves-André Samère

J’apprends ce matin que Le beau Danube bleu a été composé par Johann Strauss fils (1825-1899), alors que La marche de Radetzki a été composée par le père (1804-1849), qui portait le même nom. C’était dans l’émission musicale de Jean-François Zygel, sur France Inter.

Mais j’aurais dû le savoir, puisque j’ai vu au moins deux fois Waltzes from Vienna (en français, Le chant du Danube), réalisé en 1934 par Alfred Hitchcock, si-si ! Il y raconte justement une rivalité entre les deux musiciens, d’autant plus vivace que le père avait... interdit à ses enfants de prendre des cours de musique. Le film s’achevait par le triomphe du fils, ce qui n’étonnera personne ! En tout cas, il est ICI, et il y a des sous-titres. Hitchcock n’aimait pas son film (parce que le scénario avait été en partie écrit par sa femme ?), mais chacun sait qu’il ne connaissait rien au cinéma (oui, cette année, je fais mes poissons d’avril avec un trimestre d’avance).

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 01/01/2017 12:12

Il y a longtemps que j'ai renoncé à démêler les Strauss ! (il n'y a aucun jeu de mots).

Yves-André Samère 01/01/2017 15:06

Pas difficile : il y a Wikipédia dans les cas d’urgence. Sinon, le Larousse.