Comment s’en débarrasser ?

Publié le par Yves-André Samère

Si je reprends partiellement ce titre d’une pièce d’Eugène Ionesco, c’est pour dire ceci : le mandat en cours de la présidence des États-Unis s’achèvera le 20 janvier 2021. J’ignore si je sévirai encore sur cette page, car, capricieux de nature, il se peut fort bien qu’entre-temps, j’aie changé d’activité pour me mettre à écrire des chansons destinées à Élodie Frégé, Jeanne Cherhal, voire Carla Bruni pour faire plaisir à son fils Aurélien, que j’aime beaucoup. Mais je peux vous promettre une chose : jamais vous ne lirez ici le nom du Taré de Manhattan qui s’est fait élire avec deux millions de moins que sa concurrente, car je ne tiens pas à polluer mes pages avec n’importe quel mot obscène.

Les États-Unis ont bel et bien un problème majeur, dont ils ne se débarrasseront pas avant le terme prévu, à moins qu’un disciple de John Booth surgisse du néant (c’est la spécialité états-unienne, le néant) pour le régler sans attendre davantage. Pour ceux qui confondraient Booth avec une cabine téléphonique, je rappelle que John Booth a flingué Abraham Lincoln dans un théâtre, le 14 avril 1865, ce pour quoi il connut le même sort deux semaines plus tard, quoique pas dans une salle de spectacle. Il y a eu trois autres assassinats de présidents de ce pays, dont ceux de Garfield et de McKinley, et leurs meurtriers sont passés à la postérité, mais si je ne cite pas celui de Kennedy, c’est parce qu’on n’a jamais trouvé les trois types qui lui ont tiré dessus.

Bref, comme disait Idi Amin Dada, personne ne court plus vite qu’une balle, et le Taré dont je parle, sûrement pas. Prions donc, mes frères, pour que la Divine Providence mette un peu son nez là-dedans...

En tout cas, tirons notre chapeau à ceux qui ont réagi à la dernière incartade de ce sinistre imbécile : en vrac, Meryl Streep, Matt Damon, Shia Labeouf, Ashton Kutsher, Emma Stone, Simon Helberg, Brad Pitt, George Clooney, Angelina Jolie, Bill Gates, Bono, Eva Longoria, Justin Bieber, Julie Gayet, Nicolas Hulot, Zineddine Zidane, Will Smith, Sharon Stone, Sean Penn, Leonardo DiCaprio, Lady Gaga, Harrison Ford, Yannick Noah, Emmanuelle Béart, Charlize Theron, Cameron Diaz, Brigitte Bardot (mais oui !), Stéphanie de Monaco, Justin Trudeau, Angela Merkel, François Hollande, Mark Zuckerberg, Mathieu Kassovitz, Bernard Pivot, Michel Cymès, Madonna, Beyoncé, Emma Watson, Enrique Peña Nieto (c’est le président mexicain), Asghar Farhadi et son actrice Taraneh Allidousti, Scarlett Johansson, Michael Moore, Céline Dion, Justin Timberlake, Moby, Elton John, Emmanuel Macron, le prince Harry, et des millions d’autres, ainsi que les grosses firmes comme Google, Starbucks, Amazon, Apple et Facebook. Et bottons les fesses de ceux qui se sont rangés dans le camp que nous détestons : Clint Eastwood, John Voight (en désaccord avec sa fille Angelina Jolie), Robert Ménard, et toute la droite française.

Allez en paix, tant que le crétin que je vise n’a pas encore déclenché la Troisième Guerre mondiale.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

kotec 01/02/2017 13:54

En URSS , pour de tels propos, vous attraperiez vite un accident de voiture .

Yves-André Samère 01/02/2017 17:01

Même si l’URSS n’existe plus. Enfin, plus beaucoup. Mais je compte sur Poutine pour remetre le goulag à l’honneur. Il n’aura aucune difficulté, tous les dirigeants sont aujourd’hui des fachos.

Julien 31/01/2017 20:23

Steve Jobs ?! Really ?!

Yves-André Samère 31/01/2017 22:31

Lapsus, que j’ai corrigé. Je voulais citer Bill Gates. Ces milliardaires, j’en vois tellement que je les confonds toujours.