Capitale (à géométrie variable)

Publié le par Yves-André Samère

Pas tous formidables, les journalistes de Quotidien ! L’autre soir, le spécialiste du sport, Étienne Carbonnier, et Camille Crosnier (à moins que ce soit Valendine Oberti, je les confonds toujours), sont sur le plateau, et le premier pose une question à la seconde : « Quelle est la capitale des Pays-Bas ? ». Aussitôt fuse la réponse de la demoiselle : « Amsterdam ! ». Puis elle se mord la langue et rectifie : « Non, La Haye ! » Et Carbonnier d’approuver.

Voilà donc deux cancres pour le prix d’un, puisque c’est bien Amsterdam qui est la capitale de ce pays.

Explication : j’ai souvent rencontré des ignares de ce calibre, qui prenaient prétexte qu’à La Haye se trouvent le siège du gouvernement et du parlement des Pays-Bas, pour affirmer que la capitale s’y trouve donc également. Or La Haye est si peu la capitale qu’au centre d’Amsterdam se trouve le Palais Royal, et que le souverain (ou la souveraine, puisque longtemps le pays a été présidé par une femme) a l’obligation de résider au moins deux jours par an dans ce palais, sous peine de perdre son trône. C’est un bâtiment de dimensions assez modestes, qui n’est entouré d’aucune grille, et qui donne sur la place par une porte vraiment pas imposante. J’ai visité le palais, c’est assez beau, mais un peu désert quand le souverain n’est pas présent.

Faut voyager un peu, les gars, et aussi, ouvrir les yeux et les oreilles. Se contenter de faire des selfies, ça ne suffit pas !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :