Catherine Deneuve pédale dans la choucroute

Publié le par Yves-André Samère

Hier, j’ai été aimable avec Catherine Deneuve. Mais le soir même, j’ai commencé à le regretter. En effet, invitée dans l’émission de Barthès, elle a pris la défense de Roman Polanski, et ça me défrise.

Raisonnement de la grande Catherine : ① c’est vieux. Quarante ans, puisque ça c’est passé en 1977. À ce compte-là, passons l’éponge sur les assassinats de Landru, puisque c’est encore plus vieux : entre février 1915 et janvier 1919. Mieux : réhabilitons Raoul Villain, qui a flingué Jean Jaurès en juillet 1914, et faisons comme la Cour d’assises, qui l’a acquitté ! Et ②, la victime de Polanski, certes, avait treize ans, mais en paraissait davantage, et avait été présentée à son futur violeur par sa mère. Tout s’explique. Et puis, merde quoi !, Polanski aimait les très jeunes filles, donc il avait des excuses pour l’avoir saoulée, droguée, puis sodomisée pendant son sommeil. On devrait lui donner la Légion d’Honneur, à mon avis.

Et mademoiselle Deneuve, comme il faut dire, raisonne décidément comme Brigitte Bardot.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Bob 07 17/03/2017 22:22

Des actrices un peu âgées... il ne faut louer QUE Jeanne Moreau, éternellement belle, quelque acception qu'on donne au mot beauté, non ?

Yves-André Samère 17/03/2017 22:51

Line Renaud, plus âgée, ne se défend pas si mal.

DOMINIQUE 17/03/2017 21:45

"Une affaire vieille de 40 ans". Mais la victime sera une victime toute sa vie, et 40 ans après ou hier, c'est pareil. Les désordres affectifs, physiques (détestation de son corps entre autres), se poursuivent toute la vie. Il faut "faire avec" mais c'est un traumatisme majeur. Une gamine de 13 ans !
Alors, oui, Mademoiselle Deneuve a dit une grosse bêtise.

Yves-André Samère 17/03/2017 22:52

C’est pourquoi je conteste tous les jugements favorables sur ce violeur.