Choix de ma date de décès

Publié le par Yves-André Samère

J’ai fait une demande auprès de la Préfecture, afin de repousser autant que possible la date de mon décès. L’employé qui m’a reçu, après m’avoir écouté avec cette attention qui caractérise tous les employés de notre administration – la meilleure du monde –, m’a lu la dernière circulaire traitant de ce sujet.

Résumons. Il existe, m’a-t-il révélé, trois possibilités quant au jour fixé pour votre décès (le mien, pas celui de tout le monde, hein ?), en concertation avec les services idoines et après paiement d’une taxe modique. Ce sera :

① pour le jour où les poules auront des dents ;

② pour le jour où tous les hommes politiques français seront à la fois honnêtes et compétents ;

③ pour le jour où j’aurai terminé la lecture de tous les livres que j’ai téléchargés illégalement – entre dix et quinze quotidiennement.

Raisonnable comme vous me savez, j’ai choisi la troisième option. Je compte donc battre le record de Mathusalem.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 21/03/2017 08:53

Bon, et les fiches de lecture ? Vous les envoyez à la Revue des Deux Mondes, j'espère. C'est très bien payé.

Yves-André Samère 21/03/2017 18:48

Ça, c’est Marine Le Pen qui le dit. Toujours ces extrémistes !

DOMINIQUE 21/03/2017 16:31

Je crois que cette pénitence est un peu exagérée. La peine de mort a été abolie.

Yves-André Samère 21/03/2017 13:28

Je sais, et j’en ai honte. Ma punition sera une retraite dans un monastère tibétain, d’au moins trois jours. À écouter Mathieu Ricard.

DOMINIQUE 21/03/2017 13:20

Même un peu ? Meuh non, faut exiger comme la dame à la licorne, ne soyez donc pas si modeste. Vous dépréciez la profession.

Yves-André Samère 21/03/2017 11:58

Oui, je suis pistonné par la dame qui faisait de la tapisserie. Mais ça va me changer, d’être payé. Même un peu.

Cortas 20/03/2017 18:22

Des livres téléchagés illégalement ! Quelle honte ! Sans les lire en plus, 15, c'est bien peux, n'avez vous pas le temps ?
Q
Mon père a tenté de fais cette demande, par courrier. Le temps de réponse fut si long qu'il en est mort.

Yves-André Samère 21/03/2017 06:48

15, c’est une moyenne. Certains jours, ça monte à 16.