Les acteurs français DOIVENT être moches !

Publié le par Yves-André Samère

Elle n’a pas tort sur tout, Brigitte Bardot. Pas tant sur la politique de gauche, et sa haine inextinguible des musulmans relève du fantasme et de la caricature. Mais quand elle fustige le cinéma français actuel, comment ne pas être d’accord ? Il n’y a plus en France un seul acteur agréable à regarder, et quand ils le sont de nature, ils se font tatouer de la tête aux pieds. Voyez Nicolas Duvauchelle.

C’est vrai que, du temps de la resplendissante B.B., les acteurs étaient beaux. Et propres ! Et si Bardot se réfère à Delon, comment ne pas être d’accord ? De nos jours, pour paraître à l’écran, il faut que les hommes soient moches et mal rasés, et que les femmes aient « les cheveux gras », comme elle dit. J’ai souvent écrit que Sandrine Kiberlain, dont les valets qui l’invitent dans leurs émissions ont le culot de vanter la beauté, devrait bien être envoyée fissa par ses réalisateurs chez un coiffeur et un maquilleur. Et, pourquoi pas ? chez un chirurgien esthétique afin de corriger son nez qui d’un quart d’heure en tous lieux [la] précède. La fille aux cheveux gras, c’est bien elle, et cela n’arrange pas la qualité de sa peau, constellée de taches de rousseur, ni sa maigreur peu attirante.

Et Romane Bohringer, dont le visage s’agrémente d’un strabisme et d’une verrue sous l’œil, qu’est-ce qui incitait les réalisateurs à la recruter pour leurs films ? Elle rend irregardables les rares films où elle paraît encore.

Finalement, Catherine Deneuve sauve un peu l’honneur, car elle a toujours été belle, et elle le reste. En dépit de son âge et de ses quelques kilos de trop. Mais elle constitue vraiment une exception. C’est Roman Polanski, dans une déclaration faite à « Courrier international » le 7 mai 1997, qui a dit « C’est une mode d’être laid en France, et la plupart des acteurs sont franchement moches. Les Français aiment le réalisme ; ils pensent que si les comédiens sont trop beaux, le film ne ressemble pas à la réalité, il a l’air d’un film ».

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

de la vega 19/03/2017 01:25

Pour les belles,vous avez le choix : Aissa Maiga, Adjani, Anna Karina, Emmanuelle Beart, Sophie Marceau,Louise Bourgoin, Eva Green, Léa Seydoux,Hafsia Herzy...et tant d'autres, sans distinction de talent juste de physique. Que vous vous attaquiez au misérabilisme, aux désirs de naturalisme de nombres de réalisateurs je le comprends , mais que vous vous attaquiez au physique d'actrices est- ce digne ?Comme mon précédent message n'a pas été automatiquement publié , je comprends que vous "modérez" les propos ...Peu me chaut !

Yves-André Samère 19/03/2017 10:27

Pauline Carton, Françoise Rosay, Arletty, Suzy Delair... D’abord, je visais deux actrices d’aujourd’hui, que je n’aime pas et qui se négligent, ce qui est une faute professionnelle, et j’ai le droit de la dénoncer. Des quatre que vous citez, trois ne sont plus de ce monde, sauf Suzy Delair, à laquelle j’ai rendu hommage (cherchez un peu). Donc, argument hors sujet.

Ensuite, je n’ai pas traité des acteurs masculins, même si j’aurais pu le faire. Mais je tiens à ne pas faire aussi long qu’un discours de feu Fidel Castro. Inutile de faire fuir les lecteurs.

Propos subjectif ? C’est évident, j’écris des textes SATIRIQUES, pas une thèse, ça ne se voit pas ? Sur les 6774 articles écrits à ce jour, les quatre-cinquièmes sont teintés d’ironie ou d’auto-dérision. Comment ne pas le voir ? Auriez-vous reproché à Desproges d’avoir tapé sur Robert Badinter dans son « Réquisitoire » sur Sapho ?

Je modère les commentaires, bien sûr. Quand on m’injurie, ce qui arrive une ou deux fois par an, je ne suis pas assez masochiste pour publier ça.

Ensuite, vous me reprochez, à 1 heure 25, de ne pas avoir validé votre commentaire écrit à 1 heure 05 ! Mais, dites, vous me permettez de dormir la nuit ? J’écris ceci à 8 heures 45.

Quant au talent de Delon, vous avez visiblement raté les documentaires qui lui rendent justice. Sur le DVD du film de Visconti, Delon reconnaît qu’il doit tout à ses réalisateurs René Clément et Luchino Visconti, et fait preuve d’une modestie émouvante et incontestable. Ses défauts personnels, comme sa vanité supposée, sont aussi hors sujet. Je ne parle que du métier.

de la vega 19/03/2017 01:11

Dans le "guépard" Delon est effectivement juste mais il ne le doit pas à son talent ...Mais à Luchino Visconti , qui a su utiliser à bon escient l'égo sur-dimensionné de son acteur pour réaliser son film.

de la vega 19/03/2017 01:05

Je vous lis avec beaucoup de plaisir et très souvent avec jubilation...Mais là...Vous vous attaquez aux physiques de deux femmes pour étayer un propos qui est , à mon avis, assez subjectif mais qui meriterait un autre traitement. C'est assez minable. De belles actrices, selon vos critères , il y en a la pelle . Mais toujours selon vos critères, Pauline Carton, Françoise rosay, Arletti , Suzy delair et tant d'autres n'auraient pas leur place ? et quid des hommes ? Gabin ? Jouvet ? Fernandel ? Bourvil ? Beaux ? Votre propos est poisseux, oui je n'aime pas cette volonté de "réalisme" du cinéma français, et oui toutes les bonnes actrices y ont leur place.

DOMINIQUE 16/03/2017 18:17

Pour Vincent Cassel, c'est dommage, quand on se souvient de son père, Jean-Pierre, qui avait beaucoup de charme.

Yves-André Samère 16/03/2017 18:21

C’est bien mon avis ! Il n’avait joué les voyous crasseux que dans « La rupture », de Claude Chabrol, où tous les acteurs étaient à contre-emploi.

DOMINIQUE 16/03/2017 13:17

Tiens, après Bardot, vous citez Polanski ?

Yves-André Samère 16/03/2017 15:18

Je me suis fait violence. Et puis, ne sont-ils pas à mettre dans le même sac ?

DOMINIQUE 16/03/2017 13:15

Alors pourquoi aime-t-on les acteurs anglais qui ne sont pas forcément jolis ? Et puis, les taches de rousseur, sur Marlène Jobert, c'était charmant. Et C. Deneuve, à 70 ans, n'est pas (malgré ses kilos en trop, contrairement à Kiberlain qui n'en a pas assez) si mal que ça, bien qu'elle ne corresponde pas aux normes des actrices américaines : grosse poitrine, le reste tout plat avec os sauf le cul.
Les hommes ? Pfouh, pas terrible, terrible. Cassel est volontairement crade et moche, les 3/4 restants banals. Mais Delon n'était pas forcément un bon acteur, ce qui aurait dû être le principal critère pour le juger. Et ne parlons pas de Bardot, pas envie d'être méchante, contrairement à elle.

Yves-André Samère 16/03/2017 15:27

Taches de rousseur : il y a des années-lumière entre Marlène Jobert (que j’ai vue de très près, lors d’un tournage) et Sandrine Kiberlain. Je n’ai dit que du bien de Catherine Deneuve. Cassel : horrible (je l’ai vu de très près), et, sur 76 films, il n’a joué que dans un seul bon, « L’élève », en 1996. Delon : si, c’était un bon acteur. Il fallait voir « Le guépard ». Et B.B. a eu de bons moments. Mais on ne lui a jamais demandé de jouer la comédie.