« Versailles », saison 2 

Publié le par Yves-André Samère

Depuis lundi 27, Canal Plus diffuse la deuxième saison de son feuilleton Versailles, à raison de deux épisodes par semaine. Mais, comme d’habitude, j’ai déjà téléchargé les dix épisodes, avec, en prime, ce court métrage de dix-huit minutes que les Français sont les seuls à appeler « le making of ».

Je le regarderai peut-être, ce feuilleton ridicule, si me vient l’envie de me détendre avec une production racoleuse... et doublée, puisque le tournage s’est fait en anglais. Mais c’est curieux : cette entreprise me rappelle le célébrissime Cléopâtre, avec Elisabeth Taylor et Richard Burton, dans lequel beaucoup ont vu un chef-d’œuvre parce que la réalisation avait été confiée à Joseph Mankiewicz, et qui a failli ruiner la Fox. La vérité est que ce film ne s’intéressait pas du tout à la vérité historique, et n’avait d’autre but que de mettre en valeur un couple d’acteurs qui faisait la première page des journaux – chacun des deux étant ce genre de personnage qu’on appelle aujourd’hui « un people », en oubliant que ce terme anglais est un pluriel et signifie les gens !

En fait, ce film est très inférieur au long feuilleton, Rome, que la chaîne de télévision HBO avait fait fabriquer à Cinecittá, à Rome, et qui montrait la civilisation romaine comme extrêmement rude, violente, et la Ville éternelle comme elle était, populeuse, sale, encombrée, un véritable agrégat de bidonvilles où sévissait une insécurité qui ferait du Marseille d’aujourd’hui un havre de paix et de sérénité. Les véritables Romains avaient le poignard et le poison faciles, la vie humaine pour eux n’avait aucune valeur, et le plus grand empereur de Rome, devenu Auguste après avoir été Octave, a commencé son règne en faisant assassiner un enfant, Césarion, le propre fils que son père adoptif, César, avait eu avec Cléopâtre, parce que, dans sa course au trône et après avoir éliminé tous ses rivaux, il ne voulait pas s’encombrer d’un demi-frère gênant.

Rome n’a pas connu de troisième saison, car un incendie a détruit le gigantesque décor que la production avait fait édifier sur les terrains de Cinecittá, et qui était un chef-d’œuvre de réalisme. Les acteurs, qui n’étaient pas des vedettes surpayées, étaient d’ailleurs tous excellents. Canal Plus aurait dû en prendre de la graîne.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

cacciarella 03/04/2017 10:55

Vu la série " Rome " sur Arte ; très bien .

Yves-André Samère 03/04/2017 11:24

J’ai acheté l’intégrale en DVD et l’ai vue deux fois. Très authentique, comme reconstitution.

julien 31/03/2017 10:54

Je m'interroge. Si tu n'es pas sûr de regarder, pourquoi télécharger ?!

Yves-André Samère 31/03/2017 12:19

N’être pas sûr de regarder, ce n’est pas être sûr de ne pas regarder !

DOMINIQUE 30/03/2017 18:16

Tsst, Marseille n'est pas une ville plus dangereuse que Paris. Les trafiquants de drogue se tuent entre eux, c'est tout. J'ai habité cinq ans dans les quartiers Nord, au-dessus de la cité de la Castellane. Jamais eu le moindre problème.