Cheveux courts, idées encore plus courtes

Publié le par Yves-André Samère

Je crois que je vais me raser le crâne. Hier, alors que j’entrais au Louvre, un vigile m’a salué d’un « Bonjour madame ». Ces choses-là, qui me tombent dessus environ une fois par semaine, m’agacent. Pourtant, je n’ai rien d’équivoque. Ce doit être à cause de mes cheveux longs.

Oui, j’ai toujours les cheveux longs, et je déteste les coiffeurs, bien que j’aie fait ce travail durant quelques semaines. En réalité, la dernière fois que je suis allé chez un coiffeur, c’était en 2000. Pas volontairement, pour dire la vérité. J’y avais été traîné par un camarade, qui ambitionnait d’être acteur (il n’y a jamais réussi, mais se vantait beaucoup d’avoir été figurant dans un film idiot sur le Masque de Fer avec Leonardo DiCaprio, que du reste il n’a jamais croisé sur le tournage), et fréquentait une fois par semaine un merlan de la rue de Rivoli. Il m’a raconté un jour qu’il lui était arrivé de payer 1100 francs pour une coupe !

(Si vous ignorez ce qu’étaient les francs, sachez que c’était la monnaie en vigueur chez nous avant 2002. Mais il reste le franc suisse, au cas où vous envisageriez d’aller vous installer dans ce pays)

Cette histoire montre que j’ai raison de dire que les gens roulent sur des rails : pour la plupart des bipèdes hexagonaux, avoir les cheveux longs implique qu’on est du sexe féminin. Pourtant, Francis Lalanne... Et je suis à peu près certain que, si vous aviez dit «Bonjour madame » à d’Artagnan, il vous eût passé sa rapière à travers le corps. Quant aux cheveux courts, ce n’est pas un critère non plus : dans Alien 3, Sigourney Weaver avait le crâne rasé, or jamais on ne l’a confondue avec un homme.

Finalement (les cons qui roulent sur des rails disent « au final »), je vais rester comme je suis.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

C
Il faut dire que vous n'y mettez pas du vôtre en vous obstinant à porter des jupes même si, je n'en doute pas, cela vous sied!
Répondre
Y
Vous me confondez avec Sean Connery, qui est écossais (contrairement aux petits pois, qui sont écossés). Quoique la ressemblance est troublante.
C
Je vous rejoins dans votre détestation des coiffeurs. Toujours complets (il y en a pourtant à tous les coins de rue, à croire que les gens y vont tous les deux jours), prix exorbitants (20 à 25 euros pour un shampoing et 10 minutes de coupe à la tondeuse, la belle arnaque)...
Il y a bien les Arabes à 8 euros, mais là on a de bonnes chances de repartir avec une coupe affreuse.
Répondre
Y
J’ai beaucoup pratiqué la boule à zéro. Sur les autres ! C’était encore plus horrible.
D
Amusant, votre billet ... j'étais en train de couper les cheveux de mon époux ce matin ! Lui non plus n'a pas vu de coiffeur depuis des lustres et des lustres, il a la main-d'oeuvre à la maison.
Il faut dire très improvisée et un peu fainéante, car je ne l'avais pas fait depuis au moins 4 mois, et il avait des sortes de touffes grises dressées sur les côtés de la tête, genre cornes. A la fin, cela devenait humiliant pour lui.
Répondre
Y
Au prix où sont les séances chez le coiffeur ! Mieux vaut renoncer définitivement.