L’orgue de Saint-Eustache

Publié le par Yves-André Samère

Cet après-midi, j’ai eu envie de prendre quelques photos à l’Église Saint-Eustache, de l’orgue surtout. Cet orgue est l’un des plus grands et perfectionnés du monde, il est célèbre sur la Terre entière, et on y a enregistré pas mal de disques, par de nombreuses organistes très connus comme André Marchal, mort en 1980, et Jean Guillou, toujours vivant mais qui est parti en 2015, à l’âge de 85 ans, fâché avec le curé George Nicholson, qui voulait lui donner un successeur (il a juré de ne plus remettre les pieds dans cette église !). Si je travaillais à France Inter, je dirais bêtement qu’il a « claqué la porte », mais je serais ensuite mort de honte d’avoir utilisé un cliché aussi bête.

À la place, deux nouveaux titulaires ont été choisis : Baptiste-Florian Marle-Ouvrard (né en 1982) et Thomas Ospital (né en 1990). Et je suis tombé sur Thomas, un frêle jeune homme très sympathique, qui joue aussi à Radio-France ainsi qu’un peu partout dans le monde, et enregistre parfois pour Arte. Justement, cet après-midi, il donnait quelques indications sur son métier aux touristes qui erraient dans l’église et lui posaient un tas de questions, dont une sur son âge ! Naturellement, il a fait quelques improvisations, et a terminé avec la Toccata en ré mineur de Jean-Sébastien Bach, un sacré tube que tout le monde connaît. Je lui ai alors demandé si on pouvait avoir la Fugue (elle suit normalement la Toccata), mais il était pressé et a promis de la jouer un quart d’heure plus tard. Mais voir ICI trois vidéos plus parlantes, si je puis dire.

J’ai appris à cette occasion que l’orgue, que j’ai pu toucher alors que d’habitude je ne peux que le voir à distance, possède deux consoles identiques, celle devant laquelle nous nous trouvions, sur le sol de la nef, et qu’on avait exceptionnellement sortie de sa cage en verre, et l’autre, à l’étage de l’orgue lui-même. Saviez-vous que, pendant les offices religieux, l’organiste du grand orgue communique par téléphone avec le musicien du deuxième orgue, celui qui accompagne les divers épisodes de la messe ? Je me demande si Bach faisait de même.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

wwww 01/05/2017 15:59

dddddddddddddddd

DOMINIQUE 01/05/2017 19:08

Oui, j'écoute.

Yves-André Samère 01/05/2017 16:52

C’est clair, comme on disait dans les cours de collège il y a dix ans.

kotec 01/05/2017 11:06

Grand merci pour les vidéo sur l'orgue .

Yves-André Samère 01/05/2017 14:20

Je ne résiste pas au piano et à l’orgue. Il va falloir que j’aille à la messe du dimanche. Signalons que le plus grand orgue du monde est à Atlantic City. Eh oui, les Yankees sont les plus forts partout. Je mettrai demain en ligne deux vidéos, de vingt-cinq minutes chacune, sur cet instrument géant : sept claviers plus un pédalier, plus de trente mille tuyaux, et une sonorité à tout casser. Hélas, l’ouragan Sandy l’a beaucoup endommagé.

L'histoire c'est beaucoup important 01/05/2017 09:05

Oui bien sûr Bach faisait de même. Il communiquait avec un téléphone de l'époque c'est à dire deux pots de yaourts reliés par une ficelle.
Tout le monde le sait enfin!
(Si vous avez besoin de précisions sur d'autres sujets historiques, contactez-moi)

Yves-André Samère 01/05/2017 13:44

Je le note, comme disait naguère Toubon dans les Guignols.