Encore une faute d’Académicien !

Publié le par Yves-André Samère

Même à l’hôpital, il n’est pas interdit de se marrer un brin. Par exemple, vous savez peut-être que j’adore trouver des fautes de français chez les grands auteurs, comme ici, dans le Candide de Voltaire.

Aujourd’hui, j’en trouve une belle chez Amin Maalouf, académicien, dont le dernier livre, Un fauteuil sur la Seine, raconte l’histoire de tous ceux qui l’y ont précédé, puisque c’est justement dans ce fauteuil 29 qu’il siège. C’est ainsi qu’au chapitre 3, intitulé Celui que l’on a préféré à Corneille, il rapporte que le cardinal de Richelieu, qui n’a pas créé l’Académie française mais en a fortement conseillé la création, s’est opposé à la réception de Corneille, qu’il jalousait et détestait, et a donc mis son veto à son admission.

Or Maalouf écrit que Richelieu a opposé son veto à sa réception, et c’est une magnifique faute de français !

Corneille, dont Le Cid avait fait l’unanimité auprès du public, n’a pu entrer à l’Académie que deux ans et demi après la mort de Richelieu

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

cerfeuil 24/05/2017 19:06

Et que faisions-nous pendant que vous vous marriez? Nous nous métamorphosions en seiche à force de nous faire un sang d'encre faute de nouvelles de votre part depuis votre entrée à l'hôpital à part un message reçu hier bien que posté le 12 et de fait guère rassurant. Je dis nous car je pense n'être pas le seul à m'être inquiété à votre sujet. Merci d'être encore parmi nous et très bon rétablissement.

Yves-André Samère 25/05/2017 16:59

En fait, je truque les dates, afin qu’une page affichée, par exemple, semble écrite le 7 mai, jour de l’élection de Macron, alors qu’elle ne le sera probablement qu’en juin, après mon retour chez moi. Jusqu’ici, seule la page sur Amin Maalouf n’a pas été truquée, elle a bien été rédigée hier.

Pour le reste, merci, bien sûr ! Et j’ai reçu cinq sur cinq la blague sur l’encre et la seiche.

DANIÈLE 24/05/2017 17:28

ah vous revoilà!
Merci à Amin Maalouf de nous donner l'occasion de vous lire.
je vous souhaite un bon rétablissement.

Yves-André Samère 25/05/2017 17:03

C’est moi qui vous remercie. Selon mon chirurgien, on devrait pouvoir m’ouvrir les portes de la cage dans une semaine. Rien ne vaut un petit chez soi. Ici, tout me manque...