Au secours ! On me rançonne

Publié le par Yves-André Samère

Ce matin, cri d’alarme sur France Inter : les ordinateurs du monde entier sont menacés par un virus du type ransonware (en français, « rançongiciel »), qui a la particularité de polluer vos données importantes de manière à les rendre illisibles par vous. Pour les rendre à nouveau lisibles, on exige que vous déboursiez une certaine somme qui varie selon le pays où vous vivez ; bref, une rançon. Arme à double tranchant, car il n’est pas du tout certain que, si vous payez, les pirates rétabliront vos données dans leur version d’origine. Bref, c’est une escroquerie, et de multiples firmes d’importance mondiale en auraient été victimes...

Je ris, car j’ai déjà été visé il y a trois ou quatre ans, et je m’étais sorti tout seul de ce guépier, car j’avais fait une sauvegarde de précaution. Ce que je vous encourage à faire.

Une précision : ce ransonware s’appelle « Wannacry », il est fabriqué par un groupe qui s’est baptisé Ransomware WannaCry, et qui a déjà sévi avec d’autre saloperies appelées WCry, WannaCrypt, WannaDecryptor et WannaCrypt0r 2.0. Ce que France Inter a oublié de vous dire. Mais l’essentiel est ailleurs : comment se protéger préventivement ?

Je vous donne le truc : un logiciel du commerce appelé IObit Malware Fighter, dont la dernière version porte le numéro 5.1, dont il existe une version gratuite, qui se trouve facilement en ligne et qui fait des tas de choses, et une version professionnelle, qui comporte une protection contre les ransonwares, évidemment payante. Or le plus rigolo est que la version gratuite permet de passer à la version professionnelle, il suffit de taper au bon endroit (gentiment signalé sur la page d’accueil du logiciel) un simple numéro de série, dont je vous fais cadeau, et ne me remerciez pas. C’est le 38691-1AAO5-4AE43-A0074. J’ai fait cette installation ce matin, et ça marche. Attention, dans la dernière tranche, ce sont des zéros, mais dans la deuxième, après les AA et avant le 5, c’est bien un O majuscule. Si vous vous en servez, le plus simple est de copier le numéro de série que je vous fournis et de le coller ensuite au bon endroit.

À vous de jouer !

(La firme IObit fabrique de très bons utilitaires, et je les ai presque tous, sauf Advanced System Care, que je vous déconseille car il est envahissant et ralentit les ordinateurs)

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

kotec 28/06/2017 21:15

merci .

Yves-André Samère 29/06/2017 08:43

Il y a un autre virus, appelé Petya, réputé encore plus dangereux. Mais la parade est la même.