Comment parler à un colonel

Publié le par Yves-André Samère

Franchement, avant ce soir, j’ignorais qu’il pouvait se trouver, parmi les officiers de la Garde Républicaine, de parfaits ignorants des règles du protocole militaire. Donc, ce soir, dans l’émission Quotidien, on avait invité le lieutenant-colonel qui commande la musique de la Garde Républicaine, laquelle a joué La Marseillaise hier soir au cours d’un match de football (jugez l’importance de l’évènement !). Or Barthès demande audit colonel comment il doit l’appeler. Il s’attendait à doute à une réponse du genre « Appelez-moi par mon prénom ! ». Après tout, quand Tom Cruise est l’invité, on l’appelle Tom.

Mais non, le lieutenant-colonel répond « Appelez-moi “Mon colonel” ».

Voilà donc un officier de haut rang qui ne sait pas que c’est une idiotie, et que la seule façon, pour un CIVIL, de parler à un officier de l’armée française, est de lui donner du « Monsieur », comme à n’importe qui. Les grades ne sont employés que par les militaires.

Naturellement, ce détail, Barthès l’ignorait aussi. Mais il est comme tous les journalistes, il ne sait rien de rien. Il doit être du genre à dire « Mon père » à un curé, ou « Majesté » à la reine d’Angleterre.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

P
Le "mon" placé avant le grade n'est pas un possessif mais le diminutif de "monsieur";"mon capitaine" est donc l'équivalent de "monsieur le capitaine"
Répondre
Y
Jamais je n’ai prétendu que c’était un possessif.
B
Pour peu qu'on y trouve satisfaction (premier degré ou second ironique) on peut parfaitement appeler un militaire par son grade. Le faire précéder par l'adjectif possessif est sottement fautif !
Répondre
Y
Ai-je prétendu autre chose ?
D
Précision : la Garde Républicaine a joué un morceau (à la guitare électrique entre autres) du groupe Oasis, en hommage aux britanniques pour l'attentat de Manchester. La chanson a été reprise en chœur par tout le stade.
Voir un garde républicain en grande tenue jouer de la guitare électrique, avouez que c'est assez... étrange !
Répondre
Y
La prochaine fois, ce sera avec un mirliton.