Nouvelles du Front (bas)

Publié le par Yves-André Samère

Il ne faut pas trop m’en vouloir si j’écris assez peu en ce moment. Je suis assez fatigué, et je passe pas mal de temps à dormir. Ce que cela rapporte, de rester vingt jours au lit, et pratiquement sans être nourri... Lorsque je sors, puisque je dois aller me faire faire des piqûres chez une infirmière, pas très loin de chez moi, j’ai un peu l’impression de marcher sur du coton hydrophile. Mais les choses s’améliorent peu à peu, quoique lentement. Évidemment, à présent, chez moi, je mange !

Et puis, hier, j’ai réussi à aller au cinéma, pour la première fois depuis plus de trois semaines. Un mauvais film, d’ailleurs. Patience...

Mes amitiés à tous ceux qui ne m’ont pas (encore) oublié ! La fréquentation de ces pages n’a pas trop baissé.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Mathéo Feray 04/06/2017 21:33

Je ne vous oublie pas.

Yves-André Samère 05/06/2017 09:51

Merci, cher Mathéo. Moi non plus, je ne t’oublie pas !

DOMINIQUE 03/06/2017 21:34

Vous revenez petit à petit à la vie normale, prenez votre temps, ménagez-vous; Ce que vous avez subi est assez lourd pour que vous soyez en pleine convalescence, heureusement à domicile, que vous soyez fatigué aussi.
Et puis... vous retournez au cinéma ! C'est un excellent remède, même si le film n'est pas terrible. Vous pouvez en ce cas-là vous octroyer une petite sieste sans vergogne...

Yves-André Samère 03/06/2017 23:16

Et même plusieurs siestes par jour ! J’ai du sommeil à rattraper.

cerfeuil 03/06/2017 19:03

Je veux bien croire que la fréquentation de votre blog n'a pas trop baissé : pour ma part, durant votre dizaine de jours de mutisme j'y suis allé environ tous les quarts d'heures avec de plus en plus la certitude que vous étiez passé du stade de faire le mort à celui d'être mort! J'ai pour habitude de faire confiance à la technologie et à ceux qui la maîtrisent mais j'avais visionné la vidéo de votre opération donc pris conscience que c'était tout sauf une petite ballade. En bref vous m'avez fait peur. Pour rien.
Toutefois le danger n'est pas toujours où on l'attend, vous auriez pu être victime d'une intoxication alimentaire!

Yves-André Samère 03/06/2017 23:22

En réalité, cette vidéo était dépassée, et cela devait ressembler beaucoup moins à la boucherie que j’avais vue sur Youtube. En fait, je n’ai que deux cicatrices assez petites, de douze et de huit centimètres. Étonnant ! Et pas la moindre douleur avant ni après.