QUELLE canicule ?!

Publié le par Yves-André Samère

Partout et à longueur de journée, j’entends des plaintes et des avertissements : méfiez-vous de la canicule, et surtout, BUVEZ ! Heureusement, on m’a ainsi averti, j’aurais pu, par distraction, me laisser mourir de soif...

D’abord, à Paris, la chaleur est très variable. Si le boulevard de Sébastopol évoque vaguement la géhenne dont Satan entretiendrait activement le foyer, la rue Dussoubs, qui lui est parallèle, est un havre de fraîcheur. Ne me demandez pas pourquoi. Je ne vois guère comme explication qu’une ordonnance prise par Annie d’Algaut, que tous nous admirons tant.

Et puis, j’en ai vu d’autres. Par exemple, il y a quelques années, un petit 44° à Casablanca. En outre, en Côte d’Ivoire, la chaleur qui règne aujourd’hui en France, on l’a tous les jours de l’année, sauf à l’époque de l’harmattan (c’est un vent relativement frais, mais les Ivoiriens, peu habitués, claquent des dents). Et, pour ne rien arranger, il s’y ajoute l’humidité, qui rend tout beaucoup plus pénible.

Donc je compte survivre à la canicule. Désolé ! Si Jean-Claude Carrière et Umberto Eco disent « N’espérez pas vous débarrasser des livres », on ne se débarrassera pas de moi non plus.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Maxwell 21/06/2017 10:13

Aujourd'hui il fait 49 degrés à Islamabad et boire avant le coucher du soleil y est puni de 3 mois de prison.

Yves-André Samère 21/06/2017 15:24

Normal. Allah tient lieu de tout, donc il remplace le boire et le manger.

Matheo Feray 20/06/2017 23:11

Ouais...Ben Casablanca ou pas, je peux vous dire qu'à l'heure ou j'écris ce petit mot (23h passé), je suis torse nu et je crève de chaud ! Le verre d'eau fraîche, dans la cuisine, il n'a fait qu'un tour. En même temps, dans nos lointaines contrées, il fait froid toute l'année... La vague de chaud, c'est notre " harmattan " à nous. On est pas habitué ! La nuit va être longue, j'vous l'dis...

Yves-André Samère 22/06/2017 08:35

Il suffira donc d’attendre six mois que son privilège expire. Mais les internautes savent attendre, ils ne font que ça.

DOMINIQUE 22/06/2017 06:51

D'après ce que j'ai pu lire dans le bulletin municipal, Bouyghes aurait le monopole des abonnements pendant six mois. Donc "si ya Bouyghes, ya fibre" (vieux dicton local).

Yves-André Samère 21/06/2017 15:23

Mais c’est bien ce qu’ils font ! Qui peut croire qu’un jour, vous aurez la fibre dans votre patelin ?!

DOMINIQUE 21/06/2017 10:18

Oh, à propos de parasol, cela me fait penser à ces techniciens télécom qui, pour je suppose câbler la fibre (oui, ici on est en avance...), installent une petite table, une chaise et un parasol au-dessus du trou où devra passer ledit câble. On dirait qu'ils pique-niquent.

Yves-André Samère 21/06/2017 08:49

Oui, mais s’il fallait s’intéresser à des gens qui transpirent faute d’avoir un parasol, où irait-on ?

DOMINIQUE 21/06/2017 08:42

Ce qui m'amuse, c'est que le "pourtour méditerranéen" (comme ils disent) est épargné par la canicule. Car, c'est bien connu, ici il fait toujours "beau". Ailleurs il fait "trop chaud". Il faut dire qu'en effet les gens ne font que se baigner, glander sur la plage ou à l'ombre avec un Pastis. Personne ne travaille à piocher les routes en plein soleil, à cueillir les légumes et fruits, à travailler dans des bureaux surchauffés, etc. Le pourtour méditerranéen ce sont les vacances, surtout ne les mélangeons pas avec ceux qui souffrent.

Yves-André Samère 21/06/2017 08:29

Mais pourquoi un verre d’eau fraîche « dans la cuisine » ? Moi, j‘ai toujours une bouteille à portée de la main, à côté de mon lit.

Cela dit, la Normandie, haute ou basse, je connais. J’y ai passé un an dans un hôtel sans eau et sans chauffage. Aucune nostalgie !

DOMINIQUE 20/06/2017 21:43

Le pire, avec la chaleur, c'est la nuit et c'est à cela que l'on mesure une canicule, car les corps non habitués ne se "reposent" pas. Surtout les nourrissons et les personnes âgées.
Quant à vous garder parmi nous, malgré la chaleur, on n'en attendait pas moins de vous. Dur à cuir.

Yves-André Samère 21/06/2017 08:25

N’ayez crainte, quelques degrés de plus, ça m’excite au contraire. Et comme je ne suis pas un nourrisson...