Sodomie pour les amis

Publié le par Yves-André Samère

Dans mon compte-rendu (un peu rapide) de la Gaypride de samedi, j’ai oublié un petit détail marrant. Dès le départ sur la Place de la Concorde, le groupe Act Up, qui rassemble tous les activistes antigouvernementaux luttant contre la propagation du sida, avait convié ses membres à s’asseoir sur la chaussée pour embêter un peu le service d’ordre, très fourni ce jour-là – comme chaque année à cette occasion. Et, cette fois, Act Up visait le Mini de l’Inter, comme on dit dans Orange mécanique, un certain Gérard Collomb, maire de Lyon et grand copain de Macron. Et une double banderolle proclamait « Collomb, on [te sodomise] pas – La sodomie, c’est entre amis ».

(Je précise qu’ils ont employé un autre mot, plus court que le verbe de cette profession de foi)

Il a dû se sentir bien solitaire, le pauvre Côlon. Pardon : Collomb.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

cacciarella 28/06/2017 16:10

ben, mon colon ! Comme on disait d'antan . Il part fort le Collomb bêcheur ; à Calais il s'est distingué; ça commence mal tout ce beau monde !

Yves-André Samère 29/06/2017 08:47

Tout commence mal partout, en France. On va bientôt regretter Sarkozy, Hollande, Chirac et Giscard.