Vous vous prenez pour « la planète » ?

Publié le par Yves-André Samère

La planète.

Faites un geste pour la planète.

La planète en péril.

La planète...

Mais qu’est-ce qu’ils ont tous, ces blaireaux, avec leur fichue planète ? Pas un d’eux n’est donc conscient qu’il mélange les torchons et les Soviets ? Que la planète n’est jamais qu’un gros caillou sans vie, qui se fiche éperdument de tout ce qui peut lui arriver ? Qu’aucun inconvénient sérieux ne peut résulter de tout ce qu’on lui prédit ?

Au fil des millénaires, elle en a reçu, des projectiles de toute sorte, la planète. Des aérolithes capables de provoquer l’équivalent de cent bombes d’Hiroshima, sans qu’elle-même bronche d’un poil. Tenez, il y a soixante-cinq millions d’années, la météorite de dix kilomètres de diamètre qu’elle a reçu a causé de tels bouleversements dans son atmosphère que tous les dinosaures sont morts. Et la planète elle-même ? Intacte !

 En réalité, cette obsession inepte, qui vient de ce que la majorité des gens ignorent le sens des mots, et que je pointe dans cette page, n’a connu dans les médias qu’une seule exception récente : l’intervention de Nicolas Hulot sur France Inter, la semaine dernière. Hulot est plutôt moins bête que tous les gens qu’il croise, et il a dit exactement ce que je m’échine à répéter ici depuis des années : que si la température de la Terre devait augmenter de quelques degrés dans la suite de ce siècle, ce n’est pas la Terre qui en souffrirait, mais les êtres qui vivent à sa surface. Autrement dit, nous, les humains, et les espèces les plus sensibles. Quant au reste, les cafards, les rats et les bactéries survivraient probablement, et ne porteraient pas le deuil de la planète, dont ils ignorent jusqu’à l’existence !

Et vous, dites, vous faites de l’anthropomorphisme, et vous vous prenez pour la planète elle-même ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Julien 09/06/2017 14:31

Les rats, j'en doute. Je dirais que comme la plupart des mammifères, ils disparaîtraient.

Yves-André Samère 09/06/2017 14:46

Ils sont beaucoup plus coriaces !