Des cancres pour « The Crown » ?

Publié le par Yves-André Samère

Je suis en train de visionner la première saison en dix épisodes de The Crown, (il y aura une deuxième saison cette année), feuilleton britannique sur la Couronne des Windsor, que j’avais téléchargée en entier mais n’avais pas eu le temps de voir. On a dit que la reine Elisabeth l’avait appréciée, ce qui semble indiquer qu’elle a bon caractère, car les membres de sa famille, mari, sœur et mère, ne sont pas ménagés. Mais enfin, je crois avoir compris que rien n’a été inventé, et les interprètes, bien qu’aucun ne ressemble au personnage qu’il représente, sont bons.

Mais il y a un détail qui me chiffonne. Vous savez que cette œuvre est en version originale sous-titrée. Bien sous-titrée techniquement, car les textes ne contiennent aucune faute d’orthographe. Mais il y a un hic, l’ignorance dont fait (ou font) preuve les auteurs des textes français qui s’affichent au bas de l’écran, et qui semble indiquer que ces auteurs sont des cancres, aussi bien en matière de protocole que de grammaire – ou de syntaxe, comme vous voudrez. En effet, chaque fois qu’un personnage, s’adressant à la reine, dit « Your Majesty », les sous-titres affichent « SA Majesté ». C’est absurde, car le pronom personnel ne correspond pas.

Imaginez que vous disiez à votre fils qu’il est temps d’aller se coucher. Est-ce que vous lui diriez « SON fils, il est temps d’aller au lit ? ». Évidemment pas, c’est « MON fils » qui conviendrait, et tout autre expression serait ridicule.

Je sais, presque tout le monde fait la faute, et j’avais remarqué que Jean Cocteau lui-même l’avait commise dans une scène de son film L’Aigle à deux têtes. Ce qui n’est pas une excuse. Tout le monde possède un cerveau et doit être capable d’éviter une faute de logique aussi grossière.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 29/07/2017 09:00

Mais Elizabeth II a bon caractère. Quand on voit le portrait qu'a fait d'elle Lucian Freud : toile toute petite, son visage en gros plan, certainement pas flatteur, couronnée d'un gros diadème. On est loin des portraits officiels de nos rois et dirigeants !

Yves-André Samère 29/07/2017 11:12

De toute façon, il lui est interdit de commenter quoi que ce soit. Elle ne s’appelle pas Taubira !