Mon programme présidentiel

Publié le par Yves-André Samère

Mes chers compatriotes,

En tant que président de la République, et parce que je ne peux pas me présenter devant vous sans avoir un programme très clair, voici ce programme, que le Premier ministre et son gouvernement auront l'obligation absolue d'appliquer immédiatement.

1. Le premier acte de tout membre du gouvernement sera de congédier les conseillers en communication qui pourraient officier dans son ministère. Les contrats en cours dans ce domaine seront immédiatement dénoncés.

2. Il sera désormais interdit à un membre du gouvernement, y compris au président lui-même, de recruter un conseiller en communication, et de faire effectuer pour son compte des sondages de popularité.

3. L’article R34, alinéa 7 du Code pénal, réprimant tout commerce basé sur la prétendue divination, sera rétabli.

4. Les coupures publicitaires sont interdites à la télévision, tant pour les films de cinéma que pour les téléfilms.

5. Toute publicité en faveur des serveurs spécialisés dans l’astrologie ou quelque forme de « paranormal » que ce soit est interdite à la télévision, au cinéma et dans les journaux.

6. Tout individu s’étant livré à l’exercice d’une profession en rapport avec l’exploitation du paranormal devra subir un contrôle fiscal.

7. Aucun membre du gouvernement ne sera autorisé à participer à une émission de variétés à la radio ou à la télévision.

8. Les chaînes de télévision devront observer un jour de repos hebdomadaire.

9. Il ne sera plus délivré d’autorisation d’ouverture pour un casino sur le territoire français. Les casinos existant déjà devront consacrer la moitié de leurs gains à des subventions destinées au théâtre. Lorsque la disposition des lieux le permettra, un théâtre sera installé dans les locaux du casino.

10. Les membres du gouvernement auront une obligation de résultat.

11. Les décrets d’application des lois devront être signés dans le mois suivant la promulgation de la loi.

12. À l’issue de leurs études, les futurs magistrats devront effectuer un séjour de trois mois en prison.

13. Tout architecte devra obligatoirement résider un trimestre dans un bâtiment conçu par lui.

14. En cas de condamnation de leur client, les avocats devront effectuer à sa place la moitié de la peine de prison qui lui est infligée.

15. Tout assuré social devra rétribuer son médecin tant qu’il reste en bonne santé. Cette rétribution cesse d’être versée au médecin dès que son patient tombe malade.

16. Tout dégât dans un lieu public ou privé devra être réparé personnellement par son auteur.

17. L’IRCAM, Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique, sera dissout dès la prise en fonction du ministre de la Culture, et ses locaux seront attribués à des organismes s’occupant des sans-abri.

18. L’initiative de « grands travaux » sera interdite au président de la République.

19. Les irrégularités constatées par la Cour des Comptes devront être corrigées dans le mois qui suit la publication de son rapport annuel.

20. La République française ne favorisera plus l’existence de « paradis fiscaux » mitoyens de ses frontières. La prétendue « principauté » de Monaco sera privée d’eau, de gaz et d’électricité jusqu’au rétablissement d’une situation conforme aux lois.

21. L’Assemblée nationale et le Sénat devront soumettre leurs comptes à la Cour des Comptes. Le Parlement ne pourra plus posséder de biens immobiliers.

22. Tout pollueur devra nettoyer à ses frais l’endroit pollué, s’agirait-il de l’océan.

23. Il sera interdit à un industriel de posséder un journal, même à titre d’actionnaire minoritaire.

24. Un droit de réserve sera imposé à tout membre du clergé, notamment en matière de culture.

25. Les frais de fonctionnement des syndicats, mutuelles et associations seront contrôlés chaque année. En cas d’utilisation abusive de l’argent public, les responsables des syndicats, mutuelles et associations devront rembourser sur leurs biens les dépassements constatés.

26. Les responsables des syndicats, mutuelles et associations ne pourront pas exercer les fonctions de banquiers. Ils ne pourront pas être actionnaires de sociétés en rapport professionnel avec les syndicats, mutuelles et associations qu’ils dirigent.

27. Tous les véhicules feront l’objet d’un contrôle technique annuel. La preuve de ce contrôle devra être en possession des conducteurs de ces véhicules.

28. Les directeurs des théâtres subventionnés auront l’obligation de remplir au moins la moitié de la salle qu’ils dirigent. Faute de quoi, ils pourront être congédiés sans préavis. On ne pourra jouer plus d’une pièce de Bertold Brecht par période de cinq ans dans un même théâtre.

29. La vente d’alcool, y compris la bière, sera interdite à moins de cinq cents mètres d’un stade.

30. La consommation de nourriture et de boissons est interdite dans les cinémas comme elle l’était dans les théâtres.

31. Les salles de cinéma devront afficher le titre du court-métrage devant précéder le film principal. Ce court-métrage devra être effectivement projeté. Si le film principal dure moins d’une heure et demie, deux courts-métrages devront être au programme.

32. Les salles de cinéma devront réduire à cinq minutes la durée de la publicité pour les produits autres que les films programmés ultérieurement. Il sera interdit d’alterner les publicités et les bandes-annonce en vue d’obliger le spectateur à voir les premières s’il désire voir les secondes.

33. Toute salle de cinéma et tout théâtre devront comporter des toilettes, propres et suffisamment vastes.

34. Le format des films sera respecté. Toute mutilation de ce format fera l’objet d’une amende.

35. La sonnerie des téléphones mobiles est interdite dans tous les lieux publics : magasins, restaurants, cinémas, théâtres. En cas d’infraction, le propriétaire de l’engin subira une peine de deux heures de travaux d’utilité publique, à effectuer le jour même.

36. Les individus prénommés « Marine » et « Jean-Marie » seront mis en résidence surveillée.

37. Il est interdit à un candidat à la présidence de la République de promettre une amnistie des contraventions.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Danièle 30/07/2017 12:44

Effectivement je suis allée trop loin...Pour les architectes l'exposition de leurs maquettes en place publique avant la construction des immeubles devrait peut-être calmer leurs ardeurs.

Yves-André Samère 30/07/2017 14:20

Hélas, une simple maquette ne renseignera personne sur l’épaisseur des murs, le bon fonctionnement de l’ascenseur ou l’étanchéité des fenêtres.

Danièle 29/07/2017 21:54

Quel dommage que ce programme ne nous soit révélé en qu'en juillet...J'aurais bien voté pour vous même si j'aurais émis quelques nuances sur certains points et ajouté la décapitation pour les architectes qui conçoivent ds immeubles moches, sans style, avec une durée vous de vie ne dépassant pas les deux décennies.
Et j'ajoute découpage des oreilles en pointe pour les journalistes qui nomment "quarantenaire" une personne de quarante ans.
Et cent lignes pour Fanny Ardant qui dit "je me rappelle de".

Yves-André Samère 29/07/2017 22:07

Fanny Ardant aussi ?! Tout est fichu.

En ce qui concerne la peine de mort, je songeais à la rétablir pour les terroristes kamikazes.

kotec 29/07/2017 14:07

Je vote tout de suite, mais vous avez oublié le status des anciens présidents et de leurs femmes, chanteuses ou pas.

Yves-André Samère 29/07/2017 14:34

Je considère qu’ils n’ont aucune existence. Après avoir quitté le pouvoir, on entre dans l’anonymat.