Bénédiction papale à un nazi

Publié le par Yves-André Samère

Léon Degrelle fut le fondateur du rexisme, forme belge de nazisme. Il s’engagea dans les Waffen SS sur le front de l’est, où il obtint le grade de général.  Hitler lui déclara : « Si j’avais un fils, je souhaiterais qu’il vous ressemble ».

Après la Libération, Degrelle se réfugia en Espagne franquiste, et resta influent dans les réseaux néo-nazis européens, qui adoptèrent comme ouvrage de référence son livre Hitler pour mille ans.

Très engagé dans les théories révisionnistes, il écrivit en 1979 un ouvrage intitulé Lettre au pape sur les mensonges d’Auschwitz. Il y mentionnait que Jean-Paul II, « ayant vécu sur les lieux, doit savoir, mieux que tout autre, que ces gazages massifs de millions de personnes n’ont jamais eu lieu ».

Le 11 novembre 1991, Jean-Paul II lui accorda « de tout cœur » sa bénédiction apostolique.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :