« Biopic »

Publié le par Yves-André Samère

On a toujours réalisé au cinéma des biographies d’individus illustres, hommes ou femmes – par exemple Jeanne d’Arc, qui a eu droit à DEUX films joués par Ingrid Bergman ! Or j’ai le regret de vous faire remarquer qu’on ne filme plus de biographies, on fabrique des « biopics ».

Ne nous y trompons pas, ce terme n’est jamais que l’abréviation d’une expression anglaise (non ? Sans blague !), biographical picture. Autrement dit, c’est, caché derrière un faux nez, une manifestation de plus en faveur de cette envahissante lubie anglophile. Le mot est apparu aux environs de l’an 2000, et ne change absolument rien à la manière de raconter une histoire, vraie ou un peu arrangée. Par exemple celle d’Édith Piaf, de Grace Kelly, d’Alfred Hitchcock ou de Jacques Mesrine. Seule l’étiquette a été modifiée, très vite validée par les snobs et les cuistres.

Avouez que cette révolution sémantique, le régal des critiques de cinéma qui casent le mot dans leurs interventions aussi souvent que possible, était indispensable. Incontournable, même !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 20/08/2017 11:43

Curieusement, pour moi le mot "biopic" évoque plutôt un oiseau, genre pic vert. Ne me demandez pas pourquoi ! Merci pour l'étymologie de ce mot que je n'arrive pas à utiliser.

Yves-André Samère 20/08/2017 11:50

Attendons l’apparition dans les médias du terme « biopicvert ». Ce sera sans doute la biographie d’un écologiste.