Coup de chapeau à Loránt Deutsch

Publié le par Yves-André Samère

J’aime bien Loránt Deutsch. En ce moment, je lis son Hexagone, qui nous invite à un tour de France à travers les siècles, et s’avère très instructif. Ce garçon possède une culture encyclopédique, laquelle a fait pas mal de jaloux et de grincheux, mais il s’en fiche et il a bien raison.

Deux détails m’ont frappé dans ses textes. D’abord, je suis arrivé au tiers de son livre, et je n’ai encore rencontré aucune faute de français. La chose est rarissime. Ensuite, avec un peu d’attention, on remarque que jamais il n’utilise des expressions comme « l’an 52 avant Jésus-Christ », qui ont le don de m’énerver.

Pourquoi ? Parce que, à supposer que Jésus ait existé, d’une part il ne s’appelait pas Jésus-Christ, car on a amalgamé son nom (francisé) avec son titre fictif – puisque UN christ (nom commun) est un personnage théorique étant à la fois chef religieux et chef politique, ce qu’on ne rencontre quasiment jamais. Et d’autre part, on n’a aucune idée de la date de sa naissance, il s’est donc avéré doublement absurde de faire commencer un calendrier en l’année 753 de Rome, et de décider que telle année se place précisément avant Jésus-Christ ou après Jésus-Christ.

Et donc, l’ami Deutsch se contente de dire, comme les gens raisonnables, que tel évènement historique se situe avant notre ère ou après notre ère. Ce qui supprime toute référence à tendance religieuse.

Et comme lui-même est connu pour être un bon catholique, il n’en est que plus honnête.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

MF 25/08/2017 10:26

Oui j'en suis conscient, rassurez-vous ! J'apprécie Jean-Pierre au même titre qu'Yves-André !

Yves-André Samère 25/08/2017 13:57

C’est un amalgame des prénoms de deux apôtres, évidemment ! (À moins que ce soit un jeu de mots sur « J’enpierre ma rue pour boucher les ornières ».

DOMINIQUE 25/08/2017 13:51

Là, ça fait des années que je cherche le jeu de mots caché sous "Jean Pierre". Pas encore trouvé.

Yves-André Samère 25/08/2017 12:23

C’est trop, je rougis “von Kopf bis Fuß”, comme chantait Marlene Dietrich.

MF 24/08/2017 23:25

Yves-André...Certains y croient toujours comme à l'infaillible Père Noël !

Yves-André Samère 25/08/2017 12:21

Un jeu de mots qui avait beaucoup servi...

DOMINIQUE 25/08/2017 09:50

C'est un peu tordu, mais joli, "Yves-André" ! MF, quand ledit Yves-André a ouvert son blog, j'ai mis une semaine à comprendre le jeu de mots. Disons que je ne suis pas forcément très réactive...
Entre parenthèses, cela ne nous rajeunit pas.

Yves-André Samère 25/08/2017 08:42

Non. Un certain nombre de mes lecteurs me connaissent vraiment, et depuis longtemps. Tu n’es pas le seul !

cacciarella 24/08/2017 18:15

Je suis d'accord et , c'est ce que j'ai tenté d'expliquer avec mon histoire de Philippe Clay . Ainsi j'ai revu dernièrement Le crabe-tambour , et j' ai redécouvert à quel niveau était la performance de Dufhilo , dans ce film ; bien que connaissant ses tendance petainiste, catho royaliste , j'ai admiré son talent, c'est tout ..

Yves-André Samère 24/08/2017 18:38

Oui, il était carrément d’extrême droite. Mais enfin, il ne faisait pas de prosélytisme. Marrant, il habitait Boulevard Saint-Michel, au-dessus d’un cinéma porno, qui n’existe plus.

cacciarella 24/08/2017 11:37

Loránt Deutsch...Son côté catho royaliste , c'est pas trop ma nourriture ! Ce qui ne m'empêche pas de le voir sur la chaine "Histoire" de notre bon Patrick Buisson, une émission - de qualité - consacrée au Paris de Céline par Loránt Deutsch; faut pas tout mélanger ! Ca me rappelle une époque où les gens de gauche taxaient Philippe Clay de facho, pour sa chanson :"Mes universités " . Moi, déjà de gauche , j'adorais ! C'. était bien fait et bien chanté . Point final !

Yves-André Samère 24/08/2017 11:46

Les opinions politiques de Loránt Deutsch n’apparaissent pas dans ses livres. Ça, c’est sa vie privée. Je n’ai parlé que de son talent d’écriture, qui est public.

DOMINIQUE 24/08/2017 10:06

J'ai toujours pensé que "notre ère", en fait était "l'ère chrétienne". Et puis, il fallait bien faire un calendrier. Qui a été modifié entre le julien et le grégorien, etc... Alors que l'on prenne la date arbitraire d'une éventuelle naissance d'un éventuel Christ, tout ceci n'est que convention pour que chacun puisse se repérer à l'aide de références communes.

Yves-André Samère 24/08/2017 14:58

Les « saints » n’ont aucune existence pour moi. Pourquoi pas les marabouts, tant qu’on y est ? Pensez à ces pseudo-saints que sont devenus Jean-Paul II et la sinistre « mère » Teresa, relevant de la pure (et pire) imposture. Pensez aux deux prétendues saintes que Jeanne la Pucelle prétendait avoir entendues, alors que l’Église elle-même a fini par admettre qu’elles n’avaient jamais existé ! Tout cela est bon pour la poubelle.

DOMINIQUE 24/08/2017 13:40

Cela date de 2000 ans, il est passé en effet de l'eau sous les ponts ! Mais quelle importance ? Nous sommes faits de tout ce passé, lointain ou proche, que nous acceptons ou pas. Votre prénom, Yves-André, qui est rattaché à DEUX soi-disant saints, idem. Moi, j'ai un prénom qui est rattaché à un inquisiteur. Pas mieux...

Yves-André Samère 24/08/2017 11:43

« Était ». Plus valable aujourd’hui. Et les chrétiens sont très loin d’être majoritaires. Pourquoi imposer à ceux qui ne le sont pas un choix qui ne les concerne en rien ?

DOMINIQUE 24/08/2017 11:28

Entièrement d'accord, simplement la religion catholique était une référence connue de tous, plus que Gargantua ou ma grand-mère. Que la date de démarrage soit fausse n'a aucune importance, il fallait juste démarrer un calendrier...

Yves-André Samère 24/08/2017 10:30

Ce n’est pas ce que je voulais dire. Je ne conteste pas l’utilité d’un calendrier, je visais cette habitude ridicule de se référer à Jésus pour dater les évènements, alors qu’on ignore tout de lui, à commencer par sa date de naissance. Sinon, pourquoi n’avoir pas choisi la date de naissance d’Hercule ou de Gargantua ?